Quels exercices physiques pratiquer pendant la grossesse ?

Ce n’est pas le tout d’être enceinte, de manger et de se soigner ! Vous n’êtes pas interdite d’exercice pour autant les futures mamans ! Pour retrouver plus facilement la ligne après bébé, mettez-vous y dès maintenant en suivant ces quelques conseils !

Quelle activité physique pendant la grossesse ?

Dès 3 mois de grossesse, préoccupez-vous de votre gymnastique et ce avec douceur surtout, vous devez cocooner votre corps. En douceur donc, sachez que tout effort violent pourrait déclencher des contractions alors on y va mollo. La grossesse provoque une distension importante des muscles abdominaux qu’il est important de conserver souples, musclés, surtout les derniers mois. Une bonne ceinture abdominale vous permettra de vivre un accouchement plus facile. Et vous retrouverez plus vite votre silhouette. Pour que la gymnastique soit efficace, il faut la pratiquer dans de bonnes conditions et régulièrement. Choisissez un moment où vous ne serez pas dérangée. Installez-vous dans une pièce chaude, mais bien aérée, avec une tenue confortable. Attendez au moins 1 heure 30 après le repas, et abstenez-vous les jours où vous n’êtes pas en forme, si vous êtes fatiguée, pas de bousculade on se repose, on dort, on se chouchoute, votre bien-être passe avant tout : vous d’abord, le reste on verra après !

Des exercices tout en douceur à pratiquer pendant la grossesse : oui mais lesquels ?

Utilisez un tapis en mousse épais et commencez les exercices, sans jamais forcer. À la moindre douleur dorsale, vérifiez votre cambrure (le dos doit coller au sol). Placez votre bassin et, si cela persiste, abandonnez l’exercice. Respirez profondément. Pour le mal de dos surtout, pensez à aller voir votre médecin pour qu’il vous ausculte et vous aide à vous sentir mieux.

Exécutez l’effort sur l’inspiration et relâchez à l’expiration : inspirez par le nez et soufflez par la bouche, sauf pour les exercices de détente et les exercices de relaxation où vous respirez alors par le nez.

L’initiation au pédalage

Allongée sur le sol, appuyez sur vos coudes, faites de légers pédalages en l’air. Reposez-vous. Si vous ne faites pas d’exercice, recommencez plusieurs fois le premier jour.

Pour la cambrure : mettez-vous à genoux, puis asseyez-vous sur vos talons. Penchez-vous légèrement en avant, très lentement, puis redressez-vous en écartant bien les bras et en tirant le dos bien en arrière. Après deux ou trois jours, passez au deuxième mouvement de pédalage.


Allongée, tête au sol, mains croisées derrière la nuque, genoux fléchis, pieds légèrement écartés, décollez du sol une jambe pliée, et ramenez-la près de la poitrine en gardant les pieds fléchis. Puis déroulez la jambe vers le haut en l’étirant le plus possible, pied bien tendu.

Descendez ensuite la jambe tendue jusqu’à la hauteur du genou opposé au repos, mais n’allez pas plus bas. Maintenez (aidée des abdominaux). Ramenez le genou fléchi vers la poitrine. Faites le mouvement deux fois de suite, puis changez de jambe. Ajoutez un ou deux pédalages chaque jour pour chacune des deux jambes, et toujours seulement si vous êtes en forme.

Si votre médecin vous y a autorisé, n’hésitez pas à vous promener aussi, à marcher, prendre l’air. Une bonnes paire de chaussures et hop.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire