3 secrets pour avoir bonne mine malgré le masque de grossesse

Ni incurable, ni inéluctable, le masque de grossesse ou chloasma (pour le nom scientifique) se manifeste sur le visage de certaines futures mamans par une hyper pigmentation de la peau à certains endroits, notamment au niveau du front, des pommettes et de la lèvre supérieure. Mais rassurez-vous, ces taches brunes qui touchent certaines d’entre vous disparaissent après l’accouchement. Alors pas de panique, car pour garder bonne mine malgré ce masque de grossesse, Neuf Mois vous explique en trois points comment faire face.

On dit oui à la crème « alphabet » pour atténuer le masque de grossesse

BB, CC, DD, EE… Elles sont légion désormais, ces crèmes teintées enlumineuses de teint qui doivent devenir nos nouvelles meilleures amies. La BB crème est couvrante et camoufle à merveille les imperfections, mais un fond de teint s’impose pour donner du frais si on aime avoir l’air maquillée. La CC crème fait de même en texture plus light, mais y ajoute des pigments colorés pour un effet bonne mine, une action hydratante anti-âge et des protecteurs anti UVA et UVB. Du coup, on peut zapper la case fond de teint si on est adepte du teint naturel. La DD crème, c’est la CC crème avec une protection renforcée contre les UVA et les UVB. Et maintenant, on a même la EE crème… axée anti-âge, peut-être pas encore notre besoin premier (ça viendra bien assez vite !).

On opte pour une ombre à paupières en accord avec l’iris pour avoir bonne mine

Quand on a l’air épuisée, il faut choisir une tonalité d’ombres à paupières complémentaire à celle de l’iris. Par exemple, pour faire ressortir des yeux bleus, il faut opter pour des tonalités orangées, pour des yeux verts, des tonalités prune. Si vous avez les yeux marron, vous pouvez utiliser toutes les couleurs de la palette, veinardes ! Petit truc : ne pas souligner la paupière inférieure, car cela accentue les cernes. Petite antisèche : pour atténuer des cernes violets, rien de mieux qu’un correcteur à tonalité jaune, et un autre à tonalité orangée pour des cernes bleutés. Sur la paupière supérieure, il faut partir du coin externe et tracer un trait sur les deux tiers de l’œil, puis estomper avec un pinceau pour éviter le côté trop rigide du trait qui accentue la petite mine. Si vous avez des petits yeux, appliquez le crayon vers l’extérieur de la paupière et ajoutez un crayon blanc à l’intérieur de l’œil.


Un blush pour faire réchauffer le teint

En automne par exemple, quand il reste encore un peu de bronzage, pour sculpter votre visage, vous devez choisir des tons de blush qui ont une base dans les bruns, un peu plus foncés que votre teint, afin qu’ils se fondent dans votre peau sans durcir les traits. En revanche, si vous voulez colorer vos joues, choisissez plutôt des nuances qui tirent plus vers les rose, mandarine, framboise et melon et appliquez-les avec précision sur les pommettes. Pour éviter l’effet poupée russe, il faut utiliser un pinceau qui permet de prendre peu de couleur à la fois, et le tapoter sur le miroir pour s’assurer que les pigments pénètrent bien dans les poils et ne restent pas à la surface du pinceau. C’est essentiel pour déposer la couleur de façon homogène, sans paquets ni marbrures. Lorsque vous appliquez une couleur forte sur les joues, assortissez-la à des couleurs fortes sur les lèvres ou sur les yeux. Cela permet d’obtenir un équilibre parfait du visage, avec simplement deux points de couleur. Un, c’est insuffisant, trois, c’est trop.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire