Neufmois.fr » Grossesse zen » Pratique » Enceinte, je peux voyager ?

Enceinte, je peux voyager ?

Passé le premier trimestre de grossesse, nous retrouvons notre énergie et pour certaines le goût des voyages. Destination métropolitaine ou exotique, est-ce vraiment bien raisonnable de voyager pendant sa grossesse ?

Voyager en voiture, la vigilance est de mise pour les femmes enceintes

Enceinte, mĂ©fions-nous de la voiture et des vibrations incessantes qu’elle occasionne. De façon trop prolongĂ©e, elles peuvent provoquer des contractions et avoir des rĂ©percussions sur le col. Il faut donc s’arrĂȘter toutes les deux heures et se dĂ©gourdir les jambes Ă  chaque arrĂȘt. La ceinture doit ĂȘtre positionnĂ©e correctement : la premiĂšre sangle au dessus du ventre et la seconde en dessous, quasiment au niveau du pubis, afin d’éviter un choc trop brutal sur le fƓtus en cas d’accident. Si vous vous placez cĂŽtĂ© conducteur pensez Ă  dĂ©sactionner les air-bags. De maniĂšre plus gĂ©nĂ©rale, il est prĂ©fĂ©rable de s’asseoir Ă  l’arriĂšre avec une ceinture de sĂ©curitĂ© et de se faire conduire. 

 

Voyager en train ou en avion, les modes de transport préférés pendant une grossesse


L’idĂ©al pour une femme enceinte reste de voyager en train, si celui-ci est suffisamment confortable. Pour de trĂšs longues distances, mieux vaut prĂ©voir une couchette. Reste un seul inconvĂ©nient : les bagages. Il faut dans ce cas s’y prendre Ă  l’avance en les faisant partir quelques jours avant. Le bateau est Ă©galement possible pour faire une croisiĂšre Ă  l’autre bout du monde. Mais certaines, sujettes aux nausĂ©es, pourraient avoir des spasmes prĂ©judiciables pour leur grossesse. Finalement, l’avion reste le meilleur moyen de transport pour de longs voyages. Il faut juste prendre quelques prĂ©cautions : boire frĂ©quemment, se lever rĂ©guliĂšrement pour une meilleure circulation dans les jambes (prĂ©voir des bas de contention pour celles qui souffrent d’insuffisance veineuse). L’hĂŽtesse vous demandera certainement de placer un petit coussin entre la sangle et votre ventre avant le dĂ©collage et l’atterrissage. Sachez cependant que la plupart des compagnies aĂ©riennes ne vous accepteront que jusqu’au dĂ©but du huitiĂšme mois !

 

Choisissez une destination compatible pour femme enceinte
On a beau se sentir pousser des ailes, il ne faut tout de mĂȘme pas perdre de vue qu’une grossesse est fatigante et nous rend plus fragiles. On doit donc toujours ĂȘtre Ă  proximitĂ© d’un centre mĂ©dical et encore plus en fin de grossesse. Si vous partez en zone tropicale, certaines vaccinations seront totalement contre-indiquĂ©es. Pour d’autres, votre mĂ©decin mettra en balance les bĂ©nĂ©fices-risques. Il faut Ă©viter de voyager en zone impaludĂ©e, notamment si celle-ci est signalĂ©e zone 3. Les mĂ©dicaments trĂšs forts habituellement utilisĂ©s sont totalement contre-indiquĂ©s chez la femme enceinte. Certains rĂ©pulsifs le sont Ă©galement ! Il faut alors penser Ă  dormir sous moustiquaire et porter des vĂȘtements de grossesse amples et couvrants dĂšs la tombĂ©e de la nuit. CĂŽtĂ© alimentation, l’hygiĂšne doit ĂȘtre irrĂ©prochable. Il faut boire beaucoup mais uniquement de l’eau minĂ©rale dĂ©capsulĂ©e devant vous, ne pas consommer des glaçons, bien cuire les aliments, Ă©viter ceux proposĂ©s par des marchands ambulants et les lĂ©gumes et fruits crus. D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, prĂ©venez toujours votre mĂ©decin de votre dĂ©part et de la destination envisagĂ©e. S’il vous donne le feu vert, profitez-en une fois sur place pour vous relaxer et vous reposer un maximum.


À lire absolument