La grossesse marque le corps

Contrairement aux idées reçues, on n’est pas toujours belle et épanouie enceinte. La grossesse peut apporter son lot de désagréments. La peau se modifie et peut s’abîmer ! Autant le savoir et se préparer psychologiquement.

Connaissez-vous les angiomes stellaires ? Un bien joli nom pour de petites tâches rouges en forme d’étoiles qui apparaissent sur le corps entre le deuxième et le cinquième mois de grossesse ! Ils font partie de toute une kyrielle de petits bobos épidermiques qui viennent assombrir une grossesse. Tout comme la ligne brune verticale qui peut apparaître sur le ventre – surtout chez les brunes – et les auréoles des seins qui se foncent, ces changements sont le résultat des modifications hormonales que subissent les femmes enceintes. Comme ils sont venus, ils repartiront après la grossesse! Aussi, pas la peine de s’angoisser inutilement !

Soleil + hormones = masque de grossesse

Le masque de grossesse ou le chloasma peut davantage vous marquer. Il peut apparaître entre le quatrième et le sixième mois de grossesse et se manifeste par des tâches sombres qui sont parfois assez nombreuses pour former un masque, d’où son nom. Toutes les femmes ne sont pas égales devant ce phénomène ! Ces défauts de pigmentation touchent plus les femmes à peaux mates : soleil et hormones se lient pour provoquer ces vilaines marques. Sous leur action combinée, le corps fabrique un trop plein de synthèse de mélanine. Le masque de grossesse disparaît généralement après la naissance de votre enfant. Mais pas toujours… Le mieux, c’est de s’en prévenir et la seule façon d’y arriver est de ne pas exposer son visage au soleil. Ecran total et chapeau sont de rigueur ! S’il persiste six mois après votre accouchement, il sera envisageable d’utiliser une crème dépigmentante prescrite par votre dermatologue.

La peau se marque de vergetures

Violacées, blanches ou roses, généralement parallèles… Vous les avez reconnues, ce sont les vergetures. Ces stries peu esthétiques résultent de la rupture des fibres élastiques sous l’effet des hormones et d’un étirement trop brusque et important. Autrement dit la peau craque ! Les seins, le ventre, les cuisses, pas une région de votre corps de femme enceinte qui ne soit à l’abri ! Encore une fois, certaines femmes seront plus prédisposées… Tant mieux pour les autres ! Il n’y pas de recettes miracles pour s’en protéger. L’hydratation de votre peau, un gommage régulier et une prise de poids contrôlée peuvent réduire le phénomène. Une fois installées, on a bien du mal à s’en défaire ! Certains dermatologues vont conseiller un traitement à la vitamine A ou une micro dermabrasion aux cristaux d’alumine qui les atténue ou encore un tatouage qui les colore légèrement. Mais hélas, les résultats ne sont pas miraculeux !
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire