Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Une photographe rĂ©alise de superbes clichĂ©s d’enfants malades

Une photographe rĂ©alise de superbes clichĂ©s d’enfants malades

©Park Avenue Photography , Newborn Photography, Children Photographer/Facebook

Angela Forker est une photographe amĂ©ricaine spĂ©cialisĂ© dans les photos de bĂ©bĂ©s. Elle s’est fait remarquer suite Ă  une sĂ©rie de portraits qu’elle a rĂ©alisĂ©. BaptisĂ© « Precious Baby Project », cette sĂ©rie est dĂ©diĂ©e aux enfants malades, qu’elle met en scĂšne dans des dĂ©cors fĂ©eriques. RĂ©cemment interviewĂ©e par le site My Modern Met, elle s’est confiĂ©e sur les raisons qui l’ont poussĂ© Ă  rĂ©aliser ce projet.

Une passion venue de son petit-fils

Angela Forker n’a pas toujours Ă©tĂ© photographe. C’est Ă  la naissance de son petit-fils qu’elle a commencĂ© Ă  faire de la photographie. Comme beaucoup de grand-mĂšre, elle a pris de nombreuses photos de son petit-fils. Et ce qui avait commencĂ© en Ă©tant un simple hobby pour avoir des souvenirs de ce petit bout, s’est transformĂ© en vĂ©ritable travail. Elle s’est donc spĂ©cialisĂ©e dans les photos de bĂ©bĂ©s grĂące Ă  ce petit garçon : « C’est mon petit-fils qui m’a rendue accro, et je crois que c’est lĂ  que mon cƓur sera pour toujours. »

Precious Baby Project

Un jour, Angela Forker a Ă©tĂ© contactĂ© par une jeune maman. MalgrĂ© les conseils de mĂ©decins lui disant d’avorter, cette jeune femme avait gardĂ© son bĂ©bĂ©, nĂ© avec une malformation du cerveau. La photographe a rĂ©alisĂ© une trĂšs belle sĂ©ance la veille de sa mort. Depuis, elle a dĂ©cidĂ© de consacrer une grande partie de son temps aux enfants atteints de diffĂ©rentes maladie. Son but est « de sensibiliser les personnes aux enfants ayant des besoins spĂ©ciaux.[
] J’essaie d’inclure beaucoup de diversitĂ© dans le Precious Baby Project. Cela inclut des diffĂ©rences culturelles ainsi que mĂ©dicales ». Les bĂ©bĂ©s qu’elle a photographiĂ©s Ă©taient atteints de diffĂ©rentes trisomies, du syndrome de Goldenhar, avaient des lĂ©sions cĂ©rĂ©brales et bien d’autres problĂšmes mĂ©dicaux.

Un message d’espoir

Lorsqu’on demande Ă  la photographe ce qu’elle pense du futur de son projet, elle rĂ©pond tout simplement : « J’espĂšre que ce projet continuera indĂ©finiment ! Je veux toucher autant de gens que possible, que ce soit les participants ou ceux qui voient mon travail« . Ses photos sont dĂ©jĂ  affichĂ©es dans plusieurs cliniques de sa rĂ©gion. Angela espĂšre les voir affichĂ©es dans bien d’autres endroits, afin que plus de personnes soient touchĂ©es par ce message d’espoir : « Je veux montrer au monde que chaque bĂ©bĂ© est prĂ©cieux. »


Vous pouvez retrouver toutes ses photos sur le site d’Angela Forker. À la rĂ©dac, elles nous ont beaucoup touchĂ©, et vous ?


À lire absolument