Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Une maman fĂ©licite les maĂźtresses de son fils grĂące Ă  un message plein d’humour sur Facebook

Une maman fĂ©licite les maĂźtresses de son fils grĂące Ă  un message plein d’humour sur Facebook

Sur Facebook, une mĂšre a crĂ©Ă© une page qui raconte toutes les petites anecdotes rigolotes qu’une maman vit avec ses enfants. Le 8 fĂ©vrier dernier, la maman a publiĂ© sur sa page une drĂŽle d’histoire Ă  propos de son fils. Devenue virale, la publication rend hommage aux enseignants prĂ©scolaires.

Fromage fondu et chaussettes sales, cette maman remercie les maĂźtresses d’accepter son fils

Tout au long de la journĂ©e, les enseignantes en prĂ©scolaire doivent faire face Ă  de nombreuses situations amusantes ou Ă©tranges. Sur le rĂ©seau social Facebook, une mĂšre a publiĂ© sur la page The 21st Century SAHM, une histoire pour remercier les maĂźtresses qui s’occupent des enfants – notamment de son fils – qu’elle tente d’excuser. Elle raconte : « Ceci est un message pour tous les enseignants du prĂ©scolaire. Je ne peux vraiment pas imaginer les choses que vous devez voir ». La jeune maman a ensuite racontĂ© une histoire qui montre Ă  quel point les maĂźtresses peuvent ĂȘtre comprĂ©hensives. « Ce matin il faisait chaud et nous Ă©tions en retard. J’ai dit Ă  mon fils de 4 ans de monter dans la voiture mais il n’avait pas encore petit dĂ©jeunĂ©. Alors je lui ai donnĂ© un bĂąton de fromage sur la banquette arriĂšre (comme toutes les bonnes mĂšres font) et je lui ai dit de m’assurer qu’il avait tout mangĂ© avant d’entrer Ă  l’Ă©cole« . Une fois arrivĂ©e devant l’Ă©cole, la maman a remarquĂ© que son petit garçon n’avait pas touchĂ© Ă  son fromage et l’avait toujours dans la main, le bĂątonnet fondant Ă  vu d’Ɠil « Et il est entrĂ© directement Ă  l’Ă©cole avec ça ». Mais ce n’est pas tout, la mĂšre continue de raconter la journĂ©e de son fils qui devait ramener un objet commençant par la lettre S et qui a refusĂ© toutes les options proposĂ©es par sa mĂšre, pour choisir la chaussette sale: « et puis, plus tard dans la journĂ©e, vous avez acceptĂ© avec amour cette chaussette sale comme rĂ©ponse pour la lettre S et dire le jour. S’il vous plaĂźt sachez que j’essaye. J’ai essayĂ© de le convaincre de prendre le paresseux en peluche de sa sƓur. J’ai suggĂ©rĂ© un Skylander. Et un ballon de football. Mais la chaussette sale a gagnĂ© parce qu’il y a tant de batailles qu’une maman ne peut gagner« . La maman du petit garçon de 4 ans fini par se justifier et exprimer son amour pour les maĂźtresses qui ont fĂ©licitĂ© son fils pour la chaussette  « Et sachez que je n’enverrais jamais volontiers mon enfant Ă  l’Ă©cole en tenant un bĂąton de fromage chaud qui pourrait ĂȘtre recouvert ou non de sa salive. Merci de l’avoir pris, tout comme il l’est. Pour nous prendre tous. Pour l’aimer. Pour enseigner. Pour le laisser jeter son petit dĂ©jeuner non mangĂ© et pour dire, ‘Oui, la chaussette commence par S! Bon travail!' »

 

 


À lire absolument