Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Une deuxiĂšme grossesse ? Attention Ă  la prise de poids !

Une deuxiĂšme grossesse ? Attention Ă  la prise de poids !

Selon une Ă©tude, prendre du poids entre deux grossesses est trĂšs mauvais pour la santĂ© du fƓtus, mais aussi du nourrisson.

On dĂ©teste voir qu’on a pris six kilos sur la balance, c’est pareil en moyenne pour toutes les femmes ! Mais alors qu’avant il fallait seulement sans dĂ©barrasser, Ă  prĂ©sent il va falloir s’en mĂ©fier ! Si toutefois vous comptez mettre en place une deuxiĂšme grossesse avec ChĂ©ri ! Car, selon une Ă©tude rĂ©alisĂ©e par l’Institut Karlinska de Stockholm sous la direction du Professeur Sven Cnattingius, et publiĂ©e le 2 dĂ©cembre dernier dans la revue The Lancet, prendre du poids entre deux grossesses est mauvais pour la santĂ© du fƓtus et du nourrisson.

Pour cela, les chercheurs ont mesurĂ© 40 000 SuĂ©doises, et celles qui avaient pris le plus de poids (environ 11 kilos), avaient 55% de risque d’avoir un bĂ©bĂ© mort-nĂ©. Le risque que ce bĂ©bĂ© meure avant l’ñge d’1 an Ă©tait de 29% pour ces mĂȘmes femmes. Dans son rapport, le professeur a alors dĂ©clarĂ© : « Environ un cinquiĂšme des femmes dans notre Ă©tude ont pris suffisamment de poids entre leurs deux grossesses pour accroĂźtre leur risque de mettre au monde un enfant mort-nĂ© de 30 Ă  50 % et d’avoir un bĂ©bĂ© dĂ©cĂ©dĂ© au cours de sa premiĂšre annĂ©e de l’ordre de 27 Ă  60 %. »

Perdre du poids le plus rapidement possible

Le mieux reste donc de perdre du poids le plus rapidement possible aprĂšs l’accouchement. Car garder les kilos accumulĂ©s pendant la premiĂšre grossesse est trĂšs mauvais pour la santĂ© du fƓtus lors de la deuxiĂšme grossesse. En effet, il peut y avoir des complications comme des risques d’asphyxie Ă  la naissance, voire pire : la mort subite du nourrisson. Alors hop, aprĂšs l’accouchement on se repose un peu (oui quand mĂȘme), on profite de bĂ©bĂ©, et quand on commence Ă  parler du deuxiĂšme avec ChĂ©ri, on se remet au sport, on mange plus Ă©quilibrĂ© (si tout cela n’est pas dĂ©jĂ  fait, bien entendu !)


Les rĂ©sultats sont stupĂ©fiants ! Les femmes en surpoids qui en ont perdu ensuite durant le suivi ont vu le risque d’avoir un bĂ©bĂ© mort-nĂ© chuter de 50%. Bon, avec tout ce qu’on a dĂ» se priver durant les neuf derniers mois, et au vu des fĂȘtes de fin d’annĂ©e qui arrivent, on va attendre un peu avant de programmer le deuxiĂšme, hein les filles ?


À lire absolument