Un nouveau cas de bébé intoxiqué au cannabis dans le Var

L’hôpital de Brignoles dans le Var a dû faire face, le week-end dernier, à un nouveau cas de bébé intoxiqué au cannabis. Cet accident fait écho aux autres cas régulièrement recensés (et malheureusement toujours en hausse), comme celui d’un bébé Sarthois intoxiqué au cannabis en début de mois.

L’hôpital de Brignoles déplore un deuxième cas d’intoxication d’un bébé au cannabis en moins de 5 mois

L’intoxication au cannabis le week-end dernier d’un bébé de 26 mois n’est malheureusement pas un cas isolé. Il y a moins de 5 mois, un autre cas d’intoxication au cannabis avait déjà eu lieu dans le même hôpital : un enfant de 36 mois avait même dû être hospitalisé en urgence et réanimé.

Les intoxications au cannabis d’enfants en très bas âge sont en hausse depuis plusieurs années.

Intoxication au cannabis : les chiffres de l’ANSM sont inquiétants

L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé) a publié récemment les chiffres des intoxications au cannabis par ingestion accidentelle chez les enfants.

Les résultats de l’étude montrent que ce sont les enfants de moins de 2 ans qui sont le plus touchés. Les intoxications ont lieu surtout dans le cadre familial (avec un pic de cas rapportés pendant les fêtes de fin d’année et les périodes estivales).

Depuis 2014, on assiste à une hausse des cas d’intoxication (2.5 fois plus) associé à une augmentation des cas d’hospitalisation (2.5 fois plus). Le nombre de cas graves a quant à lui augmenté drastiquement (5 fois plus de cas graves répertoriés).


Que faire en cas d’ingestion accidentelle de cannabis chez le jeune enfant

Même si heureusement aucun décès n’est à déploré, les effets du cannabis chez l’enfant sont beaucoup plus forts. L’ingestion de cannabis (et cela, quelle que soit sa forme) peut provoquer une somnolence, une hypotonie (diminution du tonus musculaire) ou une agitation, une mydriase (augmentation du diamètre de la pupille), une détresse respiratoire, des convulsions voire un coma.

En cas de suspicion d’intoxication au cannabis, il faut prévenir sans tarder les Urgences (Samu Centre 15) pour éviter tout risque. Pensez également à toujours placer ce type de produits potentiellement très dangereux en hauteur ou hors de portée des enfants.