Un bébé né chez la voisine et une demande en mariage dans l’ambulance !

Ce couple originaire du Val d’Oise se souviendra longtemps du lundi 21 septembre 2015… L’Hebdo du St Maurice raconte l’histoire de cette famille qui a vu sa vie changer en à peine 30 minutes.

Magalie Houle et Philippe Côté habitent Saint-Maurice et se dirigent vers la maternité la plus proche quand leur enfant pointe déjà le bout de son nez. Entendant la future mère crier depuis sa voiture, Audrey Matteau, une voisine du couple, qui a une formation d’infirmière et qui a déjà travaillé dans un département d’obstétrique, installe Magalie dans sa chambre à coucher et se munit de quelques instruments de fortune pour réaliser l’accouchement: « J’avais quand même un petit bagage, mais c’est la première fois que j’étais vraiment toute seule, hors de l’hôpital et sans matériel. J’ai essayé de mettre mon uniforme sur mon dos, tout en profitant de ce moment exceptionnel », dit-elle.

En attendant les ambulances, Audrey a décidé de prendre les choses en mains. Elle raconte encore: « Ça allait tellement vite, les contractions étaient toutes les deux minutes. » C’est alors que la voisine dit à Magalie: « Prépare-toi, parce que c’est ici que ça se passe ! »

« Un accouchement de rêve »

Quelques minutes plus tard, les ambulanciers Gary Dupont et Kevin Desfossés arrivent sur les lieux de l’accouchement: « On est arrivé à 14h25 et l’accouchement s’est fait à 14h36. C’était notre première naissance. On a une formation là-dedans, mais on n’en voit pas souvent. »

Après trente minutes d’efforts, le bébé est sorti en deux contractions avant que la petite famille soit conduite à l’hôpital. Audrey Matteau raconte que Magalie Houle était très calme et que cet accouchement s’est très bien passé: « C’était un gros mélange d’émotions, de l’adrénaline pure et dure. Somme toute, ça a été un accouchement de rêve. » La jeune maman déclare encore émue: « Je ne sais pas ce qu’on aurait fait sans Audrey ! Ça s’est passé tellement vite. Elle a une bonne part de responsabilités dans le fait que tout ça s’est bien déroulé. »

Les ambulanciers assistent à la demande en mariage

Mais Magalie Houle n’était pas au bout de ses surprises puisqu’une fois arrivée dans l’ambulance avec son nouveau-né dans les bras, elle découvre que son compagnon a quelque chose à lui demander…

Kevin Desfossés, un des deux ambulanciers raconte: « Il s’est assis dans l’ambulance à côté de sa conjointe et de son nouveau-né et il lui a demandé de l’épouser. (…) On avait tous les yeux plein d’eau, ils n’étaient pas capable de parler, ils pleuraient comme des bébés. »

Le jeune papa Philippe Côté avait initialement prévu de faire sa demande à l’hôpital mais il a dû s’adapter: « Je trouvais qu’il ne pouvait pas y avoir de meilleur moment et d’effet de surprise. Il y avait beaucoup d’émotion dans l’air. » Une histoire digne d’une comédie romantique !


bebe et mariage

 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire