Sur Instagram, cette maman crée une véritable polémique en exposant son enfant dans ce déguisement d’Halloween !

Halloween reste une des fêtes préférées des enfants. Petits diables, vampires, sorcières… Les enfants adorent jouer à se faire peur tout en profitant de délicieux bonbons… Mais en matière de déguisement choquant, cette jeune maman remporte le concours haut la main en habillant sa petite fille de 2 ans d’un déguisement composé de porte-jarretelles et de soutien-gorge… La maman a ainsi créé une véritable polémique sur les réseaux sociaux en exposant son jeune enfant sur sur son compte Instagram.

Un déguisement d’Halloween déplacé pour cette fillette de 2 ans

Pas de faux sang, pas de chapeau de sorcière ni de cape de vampire… mais plutôt un soutien-gorge et des porte- jarretelles vulgaires ! Voila le déguisement scandaleux de cette petite fillette d’à peine 2 ans pour Halloween. Tout y est pour ressembler à un mannequin de lingerie, lingerie qui fait d’ailleurs penser à une certaine grande marque américaine aux ailes d’ange… Et à coté de ses copains de classe de maternelle costumés en super-héros qu’ils admirent, cette petite fille et son déguisement d’adulte dénote carrément. Ainsi, ce déguisement qui sexualise à outrance une petite fille a choqué bon nombre de personnes. La mère a d’ailleurs été traitée d’irresponsable et autres mots forts pour qualifier son comportement et on comprend pourquoi…

Qu’est-ce que l’hyper-sexualisation des petites filles ?

L’hyper-sexualisation des petites filles consiste à transformer des petites filles en femmes, par l’intermédiaire d’habits, de chaussures à talons, de séances de bronzage ou de maquillage. Si ce phénomène est visible dans les concours de beauté des enfants, notamment aux Etats-Unis dans les concours de mini miss par exemple, il tend à se répandre à d’autres occasions. L’hyper-sexualisation des petites filles est malheureusement un phénomène réel qui peut avoir des conséquences psychologiques sur les petites filles : habiller des enfants avec des tenues non appropriées à leur âge doit être banni. Même s’il s’agit d’un déguisement, il est important pour l’enfant de faire très attention à ne pas lui proposer ou lui imposer de vêtements inadaptés. La lutte contre l’hyper-sexualisation est d’ailleurs prise très au sérieux en France (en 2012 un rapport politique sur les dangers de l’hyper-sexualisation a même vu le jour) même si ce phénomène est encore marginal dans notre pays.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire