Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Cette marque amĂ©ricaine crĂ©e une vĂ©ritable polĂ©mique avec ses chaussures pour bĂ©bĂ© pas comme les autres….

Cette marque amĂ©ricaine crĂ©e une vĂ©ritable polĂ©mique avec ses chaussures pour bĂ©bĂ© pas comme les autres….

Non le titre de ce sujet n’est pas un poisson d’avril un peu en retard
. La marque amĂ©ricaine Pee Wee Pumps a lancĂ© une collection de chaussures Ă  talons pour les tout-petits de 0 Ă  6 mois. Si le concept partait d’une bonne idĂ©e, Ă  savoir que les filles aiment emprunter les talons de leur maman à un certains Ăąge, on peut se demander si la crĂ©atrice n’aurait pas dĂ» s’abstenir. Il est fortement dĂ©conseillĂ© aux enfants en pleine croissance de porter des talons au risque de provoquer des scolioses et de l’arthrose prĂ©maturĂ©e.

Des escarpins pour bĂ©bĂ©s, quelle drĂŽle d’idĂ©e !

Sur le site de la marque, on dĂ©couvre alors des modĂšles classiques, les fameux escarpins noirs, et des modĂšles plus girly, comme des souliers rose bonbon. Ces chaussures ont d’ailleurs des petits noms : « Impertinente », « Enfant sauvage » ou encore « Diva ». Mais si ce n’était que ça
 Sauf qu’en description du modĂšle lĂ©opard on peut lire : « Elle ne sait peut-ĂȘtre pas marcher ou se pavaner, mais votre petite princesse est dĂ©jĂ  une enfant sauvage. Montrez son cĂŽtĂ© fĂ©lin avec ce modĂšle ultra fĂ©minin
 « . MĂȘme si la marque se veut rassurante en expliquant que les talons en question sont en mousse et se plient sous les chaussures quand elles sont soumises Ă  un poids ramenant cela Ă  des souliers de bĂ©bĂ© classiques, les rĂ©actions ont Ă©tĂ© vives et virulentes. Et on comprend pourquoi


Une hypersexualisation des bébés dénoncée par les internautes

Les internautes ont rĂ©agi de maniĂšre trĂšs virulente, la marque a en effet Ă©tĂ© la cible de nombreuses critiques nĂ©gatives. Outre le nom et la forme des chaussures, les photos du compte Instagram de la griffe ont particuliĂšrement choquĂ©. On y voit des bĂ©bĂ©s dans des positions Ă©quivoques et plutĂŽt inappropriĂ©es. D’oĂč les reproches d’hypersexualisation des enfants que l’on peut lire sur Instagram : « Comment osez-vous mettre des talons Ă  des bĂ©bĂ©s ? Vous n’avez pas le droit ! », s’est plaint une internaute, « Des bĂ©bĂ©s Ă  moitĂ© nu avec des talons, NON », s’est exclamĂ© une autre. « Pourquoi vous faites ça Ă  des enfants ? C’est hideux ! Ces enfants n’ont mĂȘme pas un an ! « , peut-on aussi lire dans les commentaires. Actuellement, nombreux sont les internautes Ă  demander la disparition de la marque.


À lire absolument