En train de lire
Une sexagénaire escroque la CAF de 598 000 euros

Une sexagénaire escroque la CAF de 598 000 euros

Trois ans de prison. C’est la peine qu’a reçu Francine Santiago, 63 ans, pour avoir escroqué la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de 598 000 euros !

Mais comment a-t-elle fait ?

Entre 2002 et 2005, la sexagénaire a fait de fausses déclarations de grossesse, et ce, sous plusieurs identités, dans huit CAF différentes. On peut ainsi citer les CAF suivantes : celles du Gard,  des Bouches-du-Rhône, de la Drôme, du Vaucluse ou encore du Tarn… Le montant de son arnaque atteindrait plus de 1,2 million d’euros, d’après l’avocate qui représente la Caisse des Allocations Familiales. Mais comme l’explique Me Laurence Bastias, une partie des détournements sont prescrits et ne peuvent être chargés sur la coupable. On apprend par ailleurs que la fraudeuse rédigeait ensuite de fausses déclarations de naissance en se faisant passer pour de prétendus parents isolés afin de recevoir de nombreuses prestations.

Et l’évolution du procès dans tout ça ?

En 2008, le procureur Abdelkrim Grini avait déjà réclamé trois ans de prison dont 18 mois avec sursis pour la sexagénaire. Jugement contre lequel elle avait fait opposition. Après révision du procès, le mercredi 18 juin 2014, on apprend alors que le tribunal correctionnel d’Avignon a condamné Francine Santiago à trois ans de prison, dont la moitié de la peine avec sursis.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire