Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Retrait de lots de lait en poudre Guigoz premier Ăąge formule Ă©paissie

Retrait de lots de lait en poudre Guigoz premier Ăąge formule Ă©paissie

Le communiquĂ© de presse de NestlĂ© rappelle Ă©trangement une autre histoire de lait contaminĂ©, qui a rĂ©cemment fait la Une des journaux : le lait Lactalis. Des boĂźtes de lait en poudre Guigoz premier Ăąge ont Ă©tĂ© retirĂ©es de la vente par mesure de prĂ©caution. Ces boĂźtes pourraient en effet ĂȘtre contaminĂ©es par une bactĂ©rie. Alors que fait-on si on est en possession de ces boĂźtes ? On fait le point sur Neuf Mois.

Rappel de boĂźtes de lait en poudre premier Ăąge Guigoz : les raisons

Samedi 14 juillet, la sociĂ©tĂ© NestlĂ© a annoncĂ© avoir rappelĂ© par mesure de prĂ©cautions 38 boĂźtes de lait en poudre Guigoz premier Ăąge, formule Ă©paissie de 800g du lot suivant : 8075080624. La marque a prĂ©cisĂ© dans un communiquĂ© de presse que ce retrait n’était pas liĂ© Ă  une contamination avĂ©rĂ©e mais Ă  un principe de prĂ©caution. Dans un souci de transparence, elle a aussi prĂ©cisĂ© que malgrĂ© une procĂ©dure trĂšs stricte, les boĂźtes incriminĂ©es ne devaient pas ĂȘtre destinĂ©es Ă  la commercialisation et ont Ă©tĂ© intĂ©grĂ©es par erreur dans le circuit de distribution pharmaceutique. En raison d’un risque de contamination Ă  la bactĂ©rie Enterobacter, les boĂźtes ont Ă©tĂ© retirĂ©es de la vente.

Que faire si je possÚde une de ces boßtes de lait infantile ?

Tout d’abord pas de panique, le retrait des lots est une mesure de prĂ©caution. NestlĂ© invite les consommateurs en possession des produits issus du lot visĂ© Ă  ne pas les utiliser et Ă  les rapporter neuves ou entamĂ©es dans leur pharmacie. Ces boĂźtes sont reconnaissables Ă  leur couleur et la marque prĂ©cise. Comment les repĂ©rer ?

  • Le logo Guigoz apparaĂźt en blanc-gris au lieu du rouge habituel,
  • Le mode d’emploi n’est pas lisible,
  • A l’ouverture de la boĂźte, la mesurette est absente

Que peut-on faire si son enfant a déjà consommé ce lait ?

Tout d’abord, s’il ne prĂ©sente aucun symptĂŽme il n’y a aucune raison de s’inquiĂ©ter. Cessez de lui donner ce lait en poudre et rapportez la boĂźte entamĂ©e Ă  votre pharmacien. Si votre enfant prĂ©sente des signes d’infection comme une fiĂšvre persistance, contactez tout de suite votre mĂ©decin qui prescrira un traitement adaptĂ©. En effet, la bactĂ©rie qui pourrait ĂȘtre en cause se nomme Enterobacter et peut provoquer de nombreuses infections. Il existe de nombreuses espĂšces de cette bactĂ©rie qui peuvent se retrouver dans les intestins des hommes et des animaux et qui peuvent aussi contaminer le lait et l’eau. Ce nouveau retrait fait Ă©cho Ă  la rĂ©cente commission d’enquĂȘte parlementaire qui propose de donner le statut de mĂ©dicament au lait maternel. Un tel statut a, en effet, Ă©tĂ© proposĂ© pour Ă©viter un nouveau scandale Lactalis car le statut de mĂ©dicament permettrait de mettre en place des contrĂŽles (encore plus) trĂšs stricts.

Pour plus d’informations, NestlĂ© met Ă  la disposition des parents un numĂ©ro dĂ©diĂ© :

 

 

À lire absolument