En train de lire
Laits infantiles contaminés : le ministère de l’Économie annonce un nouveau rappel massif pour la marque Lactalis

Laits infantiles contaminés : le ministère de l’Économie annonce un nouveau rappel massif pour la marque Lactalis

De nouveaux cas de contamination de nourrissons cette semaine ont décidé Bercy à retirer du marché de nombreux produits de la marque Lactalis dimanche 10 décembre. Déjà 12 lots de laits infantiles du groupe avaient été rappelés la semaine précédente. Alors que faire si vous avez acheté ces laits et comment s’ y retrouver, on fait le point sur Neuf Mois.

Pourquoi Bercy a décidé de rappeler d’autres produits de la marque Lactalis ?

La semaine dernière, les autorités sanitaires ont rappelé 12 lots de laits infantiles de la marque Lactalis. Ce retrait fait suite à une contamination possible de 26 nourrissons par des salmonelles de type Agona. Ces micro-organismes sont des bactéries qui peuvent être responsables de gastro-entérites. Les bébés auraient consommé des laits infantiles de la marque Lactalis, tous fabriqués sur un même site de production en Mayenne. A la suite de ce retrait, la marque a réagi très vite. Dans un premier temps, les lots incriminés ont été retirés de la vente. Les parents ont été informés sur le fait qu’il ne fallait pas consommer ces lots. Un numéro vert a été mis à disposition des familles pour répondre à leurs questions : 0 800 120 120. Les deux sites de la marque www.picot.fr et www.milumel.fr ont également proposé de répondre aux interrogations des parents. Dans un second temps, une enquête a permis de trouver la source probable de contamination au sein de l’usine. Ainsi, il s’agit d’un défaut dans la tour de séchage du bâtiment qui s’est produit pendant la semaine du 1er au 6 mai dernier et qui serait à l’origine de la prolifération de la bactérie. La marque, en accord avec la décision des autorités sanitaires, a décidé de retirer d’autres produits fabriqués depuis le 15 février 2017 (environ 600 lots).

J’ai acheté des laits infantiles contaminés, que dois-je faire ?

Si votre bébé a consommé un des lots incriminés (Picot SL, Pepti Junior 1 et Milumel Bio 1 et Picot Riz 1er âge) prenez rendez-vous chez votre pédiatre. Celui-ci pourra vous rassurer et vous conseiller d’autres produits de substitution. Vous pouvez également faire appel à votre pharmacien pour trouver un nouveau lait de substitution. La Société Française de Pédiatrie a recommandé des laits substitutions possibles (toutes les informations sur le site du ministère de la santé).  Le site gouvernemental précise également « S’il est vraiment impossible pour les parents de trouver l’un des laits de substitution, la SFP leur propose de préparer un biberon avec le lait qu’ils possèdent, puis de faire bouillir le lait pendant 2 minutes dans une casserole, le laisser refroidir et le donner à leur(s) bébé(s) en attendant de trouver une alternative. » Une attention particulière doit être portée sur le fait que les autres boissons à base de riz ou de végétaux ne sont pas adaptées aux nourrissons et ne peuvent constituer une alternative. Demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien reste donc la meilleure solution.

Voir Aussi

Retrouvez ici tous les lots concernés mis à jour le 10 décembre. 



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire