Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Quelles sont les consĂ©quences lourdes liĂ©es au syndrome du bĂ©bĂ© secouĂ© ?

Quelles sont les conséquences lourdes liées au syndrome du bébé secoué ?

Le syndrome du bĂ©bĂ© secouĂ© est un geste violent dont il ne faut pas minimiser les risques. En France, chaque annĂ©e, entre 180 Ă  200 enfants sont victimes de ce traumatisme tant physique que neurologique. Lorsqu’un bĂ©bĂ© pousse trop de cris ou se met Ă  pleurer de façon intempestive, un parent ou un proche en charge du bĂ©bĂ© peut perdre ses moyens et le secouer violemment. Le problĂšme, c’est qu’il en dĂ©coule, la plupart du temps, de lourdes consĂ©quences qui affectent particuliĂšrement la santĂ© de l’enfant. D’ailleurs, une rĂ©cente affaire de bĂ©bĂ© secouĂ© vient relancer la polĂ©mique qui peut effrayer mĂ©decins et parents.

Le cas d’un petit bĂ©bĂ© de 5 mois condamnĂ© Ă  vie

Dans l’HĂ©rault, un bĂ©bĂ© de 5 mois a Ă©tĂ© pris en charge Ă  l’hĂŽpital Arnaud de Villeneuve Ă  Montpellier le 8 dĂ©cembre dernier. Les raisons de sa venue sont restĂ©es dans un premier temps floues mais la version donnĂ©e par le beau-pĂšre, ce jour-lĂ  en charge du bĂ©bĂ©, a mis le doute aux mĂ©decins. Il a racontĂ© qu’il avait fait une chute dans les escaliers avec le bĂ©bĂ© dans ses bras. Suite Ă  cela, il l’aurait placĂ© dans son berceau mais comme il ne rĂ©pondait pas, le beau-pĂšre aurait secouĂ© le bĂ©bĂ© afin de susciter son attention. Au retour de la mĂšre, il a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© d’emmener tout de suite le bĂ©bĂ© aux urgences car il ne rĂ©pondait toujours pas aux stimulations.

Néanmoins, de gros doutes planaient sur cette affaire et les médecins ont rapidement fait le lien avec le syndrome du bébé secoué.

ArrivĂ© Ă  l’hĂŽpital avec de graves lĂ©sions au cerveau ainsi que des bleus, le bĂ©bĂ© est restĂ© dans le coma pendant 26 jours. D’aprĂšs les mĂ©decins qui, depuis, se sont prononcĂ©s sur son Ă©tat, la situation est critique. Le bĂ©bĂ© serait handicapĂ© Ă  95% pour le reste de ses jours. Selon le Pr François Rivier, neuropĂ©diatre au CHU de Montpellier et en charge de ce cas, il n’y a pas de doute : « Le petit souffre d’un hĂ©matome sous-dural accidentel, de lĂ©sions cĂ©rĂ©brales diverses, d’hĂ©miplĂ©gie sur la droite du corps et de nombreuses lĂ©sions cĂ©rĂ©brales ». Le bĂ©bĂ© devra donc nĂ©cessiter toute sa vie de soins intensifs comme de la kinĂ©sithĂ©rapie motrice et de psychomotricitĂ© ou encore un suivi neuropĂ©diatrique.

Le beau-pĂšre de 24 ans  a donc Ă©tĂ© mis en examen pour « violences aggravĂ©es » alors que la mĂšre a Ă©tĂ© relĂąchĂ©e aprĂšs 48 heures de garde Ă  vue. Pour l’instant, le bĂ©bĂ© a Ă©tĂ© placĂ© dans une famille d’accueil oĂč la mĂšre peut le voir tous les jours. Un destin tragique pour ce petit bĂ©bĂ© qui dĂ©montre, une fois de plus, la gravitĂ© de certains comportements auprĂšs des enfants.

À lire absolument

Laisser un commentaire