Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Pour le psychologue Didier Pleux, les parents d’aujourd’hui ne savent plus être parents

Il n’est pas facile de devenir parents. Pour un couple, renoncer à sa vie d’avant, entre les sorties avec les amis, les grasses matinées du dimanche matin, et autres plaisirs de la vie parce qu’on est devenu parents, c’est compliqué. Selon un sondage allemand réalisé à la fin du mois de juillet 2016 par le site YouGov, une société d’études de marché sur Internet, sur des parents d’âges différents, un Allemand sur cinq regrette d’être devenu parent. Et le psychologue français, Didier Pleux, semble avoir la réponse à ce résultat…

Bien qu’ils aiment leurs enfants d’un amour profond, 20% des Allemands estiment que leur donner la vie a été une erreur. Outre-Rhin, il existe une véritable pression sur les femmes quand un enfant arrive dans leur vie : celui de la mère parfaite, « En Allemagne, la conception de la maternité est celle d’un sacrifice total de soi », avait déclaré Barbara Vinken, professeure de littérature et de philologie romaine à l’université Ludwig-Maximilians de Munich et auteure en 2001 d’un ouvrage sur le mythe de la mère allemande. Et cela d’autant plus qu’il n’existe pas beaucoup de modes de garde adaptés au budget des familles, et que les mères sont souvent obligées d’arrêter de travailler jusqu’à ce que leur enfant ait 5 ans, puisque l’école maternelle gratuite n’existe pas en Allemagne.

Des enfants rois que des parents ne supportent plus

Pour le psychologue français Didier Pleux, auteur du livre La révolution du divan, sorti en 2015 aux Éditions Odile Jacob, il est vrai qu’il est bien plus difficile d’être parent à l’heure actuelle, mais pour lui, les parents semblent aussi être un peu trop centrés sur eux-mêmes. Interviewé par BFM TV, il a déclaré : « En consultation, je vois surtout et de plus en plus des parents qui sont dans les difficultés avec leurs jeunes enfants. » Pour le psychologue, les parents de la génération Y (les personnes nées entre 1980 et le milieu des années 1990), ne se rendent pas compte qu’un enfant n’est pas un jouet, et qu’être parent, c’est avoir des contraintes, des frustrations, mettre en place des rites éducatifs auxquels parents et enfants doivent se soumettre.

Et en réalité, toujours selon le psychologue, certains parents qu’il reçoit en consultation en raison de difficultés avec leur enfant ne souhaitent pas véritablement être parents, c’est-à-dire éduquer. En conséquence de quoi, on se retrouve avec des enfants rois (qui prennent le pouvoir) et donc des parents qui ne supportent plus leurs petits. Ces mêmes parents décident donc de les emmener en consultation chez un psychologue. Mais pour le Didier Pleux : « le problème n’est pas psychologique, c’est un problème éducatif. »

Des parents qui veulent vivre pour eux…

Bien que le psychologue admette qu’il est aujourd’hui plus difficile  d’éduquer des enfants, il souligne toutefois l’égocentrisme de certains parents, à vouloir continuer de vivre comme avant, tout en ayant un petit. Continuer à sortir, se coucher tard, se lever tard, à gérer un budget en fonction de leurs souhaits… Bien sûr que c’est toujours possible avec un enfant, mais plus tard, pas dès la naissance du nourrisson, comme le déclare le Dr Didier Pleux : « Les gens veulent jouir de la vie, mais le problème c’est qu’avec un enfant on ne peut pas toujours jouir de la vie ». Bébé pleure aussi, alors il faudra le nourrir pendant la nuit, se lever pour le consoler, supporter ses cris pendant des heures, renoncer à un achat personnel pour acheter un siège auto sécurisant, donc cher ou payer la crèche ou l’assistante maternelle…. Il n’a jamais été dit que c’était facile d’être parents pourtant !


… parce qu’on ne leur pas appris à être parents

Alors cette nouvelle génération de parents s’en sort comme elle peut… Et le psychologue ne les blâme pas, non, il blâme ceux qui n’ont pas appris aux parents actuels comment devenir des parents. Au micro de BFM TV, il a déclaré : « Il y a cinquante ans, c’était plus facile pour un parent, l’enfant était élevé entre le curé, l’instituteur, la voisine, les grands-parents… » Mais les mœurs ont changé, et il faut que les parents apprennent à devenir parents selon les codes actuels. Un enfant roi, après tout, ça a aussi des atouts. Comme le souligne une célèbre psychologue, Simone Korff-Sausse, ces enfants-là sont souvent plus autonomes et plus curieux car moins bridés dans leurs actions par une série d’interdits pas toujours pertinents.

Le souci, ce n’est pas tant d’avoir un enfant-roi ou pas chez soi, mais plutôt d’apprendre à être parent, à éduquer sans craindre d’être moins aimé, à poser des règles et des limites, parce que c’est nécessaire à l’enfant et aussi salutaire pour les parents. Mais comme charité bien ordonnée commence par soi-même, dans une société très individualiste comme la nôtre dans laquelle plus personne ne respecte les règles à commencer par nos élites censées donner l’exemple, il va falloir aussi apprendre, en tant que parents, à respecter des règles éducatives même si elles restreignent notre liberté pour que nos enfants respectent les leurs. Et c’est là que le bât blesse… Mais les parents aimant évidemment leurs enfants, tout devrait rentrer dans l’ordre avec un peu de méthode. On vous conseille la lecture de « De l’enfant-roi à l’enfant tyran », de Didier Pleux (éd. Odile Jacob) et de « Plaidoyer pour l’enfant-roi » de Simone Korff-Sausse (éd. Fayard). Ça décoiffe, et ça aide !

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire