Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Un voisin en veut Ă  son bĂ©bĂ©, mais pourquoi ?

Un voisin en veut à son bébé, mais pourquoi ?

En Australie, Trish La Forty, une maman de 26 ans, a reçu dans sa boĂźte aux lettres un petit mot rĂ©digĂ© Ă  la main, dont l’auteur est restĂ© anonyme. Son contenu a rendu la mĂšre de famille hors d’elle…

Sur ce bout de papier, un voisin a Ă©crit pour se plaindre du bruit venant de l’appartement de Trish et de son compagnon. En effet, cette personne ne supporte apparemment pas d’entendre les pleurs de leur bĂ©bĂ©… « Vous arrivez peut-ĂȘtre Ă  ignorer les pleurs de votre bĂ©bĂ© mais nous en avons marre de l’entendre pleurer Ă  longueur de journĂ©e », pouvait-on lire.

La maman accusĂ©e a Ă©tĂ© choquĂ©e par l’agressivitĂ© de la note, et par la lĂąchetĂ© de la personne qui n’a pas laissĂ© son nom ni son adresse et n’est pas venue toquer Ă  leur porte exprimer ses reproches de vive voix.

 

Voisin-plainte-bebe-pleurs 1

 

Trish a alors publiĂ© un message sur son compte Facebook adressĂ© « à quiconque a Ă©crit ce mot », oĂč elle a d’abord Ă©tĂ© ironique : « Merci. Comme si ĂȘtre parent n’Ă©tait pas dĂ©jĂ  assez difficile, c’est bien de voir que nos voisins nous soutiennent ». Elle a ensuite critiquĂ© le manque de courage de l’auteur qui aurait pu laisser une information sur lui ou carrĂ©ment venir sonner chez eux pour en parler face Ă  face. Trish a ensuite dĂ©fendu son bout de chou en prĂ©cisant qu’il ne pleurait pas « toute la journĂ©e », mais seulement quand il ne veut pas aller dormir, que sa couche est sale ou quand il fait un caprice. En clair, il est juste comme tous les petits enfants ! La mĂšre de famille a ensuite conseillĂ© au voisin rĂąleur de « dĂ©mĂ©nager Ă  la campagne » si le bruit des voisins l’indispose tant, ou de venir chez eux pour en parler, « puisqu’il sait apparemment oĂč [le couple] habite ».

On comprend que les bruits des diffĂ©rents voisins dans un immeuble peuvent importuner la nuit quand on essaye de dormir par exemple, mais il faut quand mĂȘme ĂȘtre comprĂ©hensif avec les parents : en effet, ce n’est pas un boulot facile, et c’est normal qu’un bĂ©bĂ© pleure ! Le petit bout n’est pas en larmes sans raison.

Aujourd’hui, les internautes prennent le parti de la maman. Comme l’explique le journal britannique Metro, la jeune femme a reçu « des dizaines de messages de soutien ». Et apparemment, Trish a fait le tour de tous ses voisins, mais ils ont tous indiquĂ© « n’avoir pas du tout connaissance de ce mot ». Incroyable !

 

Voisin-plainte-bebe-pleurs-2

 

À lire absolument