Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Nouvelle campagne de vaccination 2018 : les 10 chiffres clĂ©s Ă  connaĂźtre

Nouvelle campagne de vaccination 2018 : les 10 chiffres clés à connaßtre

DĂšs janvier 2018, 11 vaccins seront obligatoires en France. AprĂšs l’Italie, notre pays s’apprĂȘte en effet Ă  faire vacciner tous les enfants nĂ©s aprĂšs le 1er janvier 2018. Mais pourquoi a-t-on rajoutĂ© 8 vaccins obligatoires supplĂ©mentaires et qu’est-ce que cela va changer concrĂštement ? On fait le point avec 10 chiffres clĂ©s sur la vaccination en France qui illustrent cette mesure de santĂ© publique.

Combien de vaccins sont obligatoires Ă  partir de 2018 ?

11 vaccins deviennent obligatoires en 2018 : 3 l’étaient dĂ©jĂ  avant (la diphtĂ©rie, la poliomyĂ©lite et le tĂ©tanos) et 8 passent du statut recommandĂ© au statut obligatoire : la rougeole, les oreillons, la rubĂ©ole, l’hĂ©patite B, la coqueluche, le pneumocoque, le mĂ©ningocoque et l’haemophilus influenzae.

Pourquoi rendre ces vaccins obligatoires ?

En France le taux de couverture vaccinale chute chaque annĂ©e et certaines maladies infectieuses rĂ©apparaissent. Entre 2008 et 2016, prĂšs de 24000 cas de rougeole ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s, or la rougeole est une maladie infantile qui peut avoir des complications trĂšs graves chez l’adulte, le nourrisson ou la femme enceinte.

Combien d’injections cela va-t- il reprĂ©senter ?

Au total, il faut 10 injections qui se rĂ©partiront de la naissance jusqu’à l Ăąge de deux ans. En effet, certaines maladies nĂ©cessitent 3 rappels (comme c’est le cas pour la diphtĂ©rie, le tĂ©tanos, la poliomyĂ©lite, la coqueluche, HĂŠmophilus influenzae de type b et l’hĂ©patite B) et d’autres deux rappels (Rougeole, oreillons, rubĂ©ole, mĂ©ningocoque de type C). Les vaccins sont groupĂ©s pour Ă©viter que le nombre d’injection augmente.


Que risquent les parents qui ne feraient pas vacciner leurs enfants ?

Ne pas vacciner un enfant l’expose Ă  des risques de contracter des maladies trĂšs graves, handicapantes ou mĂȘme mortelles. Les parents qui ne vaccineraient pas leurs enfants ne pourraient pas les faire rentrer en collectivitĂ©. Ils risquent deux ans de prison et jusqu’à 30 000 euros d’amende. A noter que si un enfant non vaccinĂ© contracte une des maladies citĂ©es et qu’il dĂ©veloppe un handicap, des poursuites pĂ©nales sont possibles dans le cadre de l’obligation de protection d’un enfant. A noter que l’obligation de vaccination n’est pas rĂ©troactive.

Comment les vaccins sont ils pris en charge ?

Les vaccins sont pris en charge Ă  65% par l’assurance maladie et Ă  35% par les assurances complĂ©mentaires. Les centres de vaccination proposent une prise en
charge gratuit Ă  100%.

Quelle est l’opinion des français vis-à- vis de la vaccination ?

Pour l’heure, un français sur deux est opposĂ© aux 11 vaccinations obligatoires.

Quel est le profil des personnes qui ont une opinion défavorable vis-à- vis de la vaccination ?

En majoritĂ© il s’agit de femmes de 24 Ă  35 ans dont la moitiĂ© ont eu le baccalaurĂ©at.


Pourquoi ĂȘtre mĂ©fiant vis-Ă - vis de la vaccination ?

GrĂące Ă  la vaccination, on a pu Ă©radiquer des maladies qui ravageaient les populations et ont a pu sauver des millions de personnes avec les vaccins. Pourtant, la vaccination fait encore dĂ©bat principalement Ă  cause de l’opinion dĂ©gradĂ©e de la population vis-Ă - vis de l’industrie pharmaceutique.

Certains enfants ont-ils déjà fait toutes ces vaccinations ?

PrÚs de 7 enfants sur 10 ont déjà leurs vaccinations à jour.

Comment va ĂȘtre Ă©valuĂ© ce nouveau dispositif ?

Tous les ans, un nouveau point sera fait sur la vaccination en France. Les vĂ©rifications vaccinales auront lieu Ă  partir du mois de juin 2018. Ces vĂ©rifications permettront d’analyser la progression de la couverture vaccinale et d’étudier la situation Ă©pidĂ©miologique.

Sources

http://www.odoxa.fr/sondage/11-vaccins-obligatoires-grande-defiance-fond-de-meconnaissance/

https://www.ladepeche.fr/article/2017/09/28/2654723-onze-vaccins-obligatoires-pour-les-enfants-a-partir-de-janvier.html

https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/medicaments-vaccins-dispositifs-medicaux/vaccination

http://invs.santepubliquefrance.fr/

http://www.gouvernement.fr/argumentaire/8-nouveaux-vaccins-obligatoires-pour-les-enfants-de-moins-de-2-ans


À lire absolument