Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » NĂ©e avec le cerveau hors du crĂąne, cette petite n’avait aucune chance de survivre et pourtant…

NĂ©e avec le cerveau hors du crĂąne, cette petite n’avait aucune chance de survivre et pourtant…

©CharlotteYouds/Facebook

Apprendre qu’on attend un enfant est une vĂ©ritable joie pour les futurs parents. Et deux fois plus lorsqu’on sait qu’il s’agit de jumeaux ! Malheureusement, Will Todd et Charlotte Youds, un couple originaire de Liverpool, au Royaume-Uni, ont appris que l’un de leurs bĂ©bĂ©s Ă©tait atteint d’encĂ©phalopathie, une malformation du cerveau trĂšs rare qui touche plus particuliĂšrement la partie du systĂšme nerveux contenu dans la boĂźte crĂąnienne. Les mĂ©decins leur ont alors annoncĂ© que leur bĂ©bĂ© ne survivrait pas longtemps aprĂšs sa naissance. Et pourtant, ĂągĂ©e Ă  prĂ©sent de 4 mois, la petite Aniyah Todd continue de dĂ©fier les pronostics mĂ©dicaux.

Quelle horreur pour des futurs parents de devoir faire le deuil de leur bĂ©bĂ©, qui n’est pourtant pas encore nĂ©. Mais Will Todd et Charlotte Youds devaient le faire, d’aprĂšs ce que leur disaient les mĂ©decins. Pour les professionnels de santĂ©, ils Ă©taient certains qu’avec 10% de son cerveau, la petite n’allait survivre que quelques heures aprĂšs sa venue au monde. Pour le couple, il Ă©tait beaucoup trop difficile de dire au revoir au petit ĂȘtre qu’il venait Ă  peine de rencontrer. Seulement une heure aprĂšs la naissance des jumelles en juillet dernier, la petite Aniyah Todd Ă©tait toujours en vie, Ă  la plus grande surprise des mĂ©decins, a confiĂ© la jeune maman de 20 ans au site britannique Daily Mail. Le jour de sa naissance, la petite a Ă©galement Ă©tĂ© opĂ©rĂ©e par des chirurgiens. Ces derniers ont alors enlevĂ© la majoritĂ© de son tissu cĂ©rĂ©bral pour tenter de la sauver. Toujours est-il qu’en raison de la grande quantitĂ© de cerveau qui manque Ă  Aniyah Todd, la choupette ne pourrait malheureusement pas survivre, avançaient les professionnels de santĂ©. Mais tout comme le petit Bentley Yoder, Ă©galement nĂ© avec le cerveau hors du crĂąne, ces bĂ©bĂ©s sont des « bĂ©bĂ©s miracles ».

Mais la petite a décidé de se battre

Au quotidien britannique, la maman des jumelles a alors confiĂ© que sa fille Aniyah devenait de plus en plus forte chaque jour. Une semaine aprĂšs l’intervention chirurgicale, la petite puce a enfin pu dĂ©couvrir sa vraie maison, et retrouver sa sƓur jumelle, Sophia. En dĂ©pit de ce que pensaient les mĂ©decins, Aniyah peut respirer seule. En effet, Ă  l’hĂŽpital, elle Ă©tait branchĂ©e Ă  une machine qui l’aidait Ă  respirer. Pensant encore une fois lui dire au revoir, Charlotte Youds la prise dans ses bras pour lui promettre : « Si tu continues de te battre, nous nous occuperons trĂšs bien de toi ». Et il semblerait que les paroles rĂ©confortantes de sa maman aient fonctionnĂ© ! En maman trĂšs fiĂšre de ce que sa petite a rĂ©ussi Ă  accomplir, la jeune femme s’est extasiĂ©e : « Elle a fait tout ce que les mĂ©decins ont dit qu’elle ne pourrait pas faire ».

À prĂ©sent, la petite Aniyah peut soulever la tĂȘte, regarder autour d’elle, elle sourit et rit et adore la musique, a Ă©galement dĂ©voilĂ© sa maman. Alors comme disent maintenant les mĂ©decins, le meilleur moyen de voir l’Ă©tendue de ses lĂ©sions cĂ©rĂ©brales est de laisser Aniyah expĂ©rimenter la vie pour voir comment elle peut le faire. On espĂšre que cette petite fille connaĂźtra un bel avenir.

bebe-ne-cerveau-hors-du-crane-aniyah-et-jumelle-sophia

À lire absolument