Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » MĂšre de deux enfants, elle assume son corps post-grossesse et l’affiche fiĂšrement sur Instagram

MĂšre de deux enfants, elle assume son corps post-grossesse et l’affiche fiĂšrement sur Instagram

©Rachel Graham/Instagram

Il n’est pas toujours facile pour une femme de voir son corps changer aprĂšs une grossesse. Davantage quand on est, à l’ordinaire, sportive ! Alors, mĂȘme si on voit quelques femmes retrouver un corps athlĂ©tique aprĂšs mis au monde leur petit bout, il n’en va pas de mĂȘme pour toutes. Rachel Graham, qui a mis au monde son deuxiĂšme petit bonhomme en 2015, a souhaitĂ© rassurer toutes les femmes sur le corps post-grossesse en publiant une photo de son ventre sur Instagram, le lundi 22 aoĂ»t dernier.

Un seul mot d’ordre : assumer son corps

Pas facile de perdre du poids lorsqu’on a dĂ©jĂ  eu deux enfants, surtout Ă  l’heure actuelle, oĂč les mĂ©dias prĂŽnent la femme mince avec un corps musclĂ©. Et il est parfaitement normal qu’aprĂšs deux accouchements le corps ne soit plus le mĂȘme qu’avant.

Rachel Graham, mĂšre de famille originaire du Canada, a commencĂ© un programme sportif aprĂšs avoir mis au monde ses deux petits bouts de chou. Sur son compte Instagram, « losinggravity », elle a expliquĂ© qu’elle avait pris jusqu’Ă  40 kilos. À prĂ©sent, Rachel Graham a perdu beaucoup de poids et a retrouvĂ© une silhouette qui lui convient. Mais avec deux grossesses et une perte de poids consĂ©quente, les marques restent. En effet, sur une photo postĂ©e sur le rĂ©seau social, la jeune maman y apparaĂźt rayonnante, souriante et trĂšs heureuse, et montre sa peau distendue, et pourtant, cela ne lui pose aucun problĂšme. À travers ces deux clichĂ©s, elle a alors souhaitĂ© rassurer toutes les femmes qui ont rĂ©ussi Ă  perdre du poids aprĂšs leur grossesse, mais dont cette derniĂšre laisse quand bien mĂȘme, quelques marques.

Mais pour cette mĂšre de famille, cette peau distendue en dit long. En effet, elle est la preuve de la naissance de ses deux garçons. Alors, Ă  toutes les femmes qui complexent face Ă  leur corps, Rachel Graham a un message Ă  faire passer : « Je mentirais si je disais que ces marques ne me font pas complexer mais je refuse de les laisser me bouffer. Cela ne me dĂ©range pas autant que mon ancien poids sur la balance. Ce ventre a vu grandir deux magnifiques petits garçons. »

Elle rassure Ă©galement toutes celles qui comptent perdre du poids aprĂšs leur grossesse, expliquant qu’il n’est pas obligatoire d’avoir de la peau qui pend aprĂšs l’accouchement car chaque corps est diffĂ©rent. Mais pour cette mĂšre de famille, le plus important, « c’est d’avoir confiance en soi ». Assumez votre corps les amies et soyez en fiĂšre, car aprĂšs tout, vous venez ou bien vous vous apprĂȘtez à faire la plus belle chose au monde : donner la vie.

rachel-corps-post-grossesse-instagram-affiche

Quels sport Ă  pratiquer durant la grossesse ?

Pas facile d’arrĂȘter une passion quand on est vraiment mordu. Mais tant mieux, car il est prĂ©fĂ©rable de faire du sport durant la grossesse d’un point de vue mĂ©dical.

Toutefois, il y a certains sports Ă  privilĂ©gier, et d’autres Ă  bannir. Par exemple la danse, la gymnastique douce, le yoga, la natation ou encore la marche rapide sont compatibles. Mais attention, pensez Ă  respecter votre rythme, reposez-vous et surtout, buvez beaucoup d’eau ! Pensez Ă©galement Ă  vous Ă©tirer Ă©normĂ©ment afin d’éviter les blessures. Si votre mĂ©decin vous conseille d’arrĂȘter, faites-le, mais en douceur en rĂ©duisant le temps de vos sĂ©ances de sport.

Au contraire, la musculation ou le fitness est un sport qui peut se rĂ©vĂ©ler dangereux si vous venez Ă  porter des poids trop lourds. Il est donc prĂ©fĂ©rable de demander l’avis de votre mĂ©decin pour continuer Ă  pratiquer une activitĂ© physique. Mais il n’est pas toujours facile de jongler entre sa nouvelle vie de jeune maman avec les couches Ă  changer, le sein ou le biberon Ă  donner, le fait de dormir peu


Alors on peut Ă©galement se dĂ©culpabiliser en sachant qu’on a fait l’acte le plus beau du monde : donner la vie.

À lire absolument