Les futurs papas doivent aussi faire attention à leur alimentation avant la conception

alimentation-futur-papa-neuf-mois

La santé de bébé passe inévitablement par la santé de maman. Quand on a un projet parental ou qu’on tombe enceinte, on doit faire attention à son alimentation. Il faut également avoir une activité physique satisfaisante et on doit arrêter alcool et tabac… et le papa dans tout ça ? Et bien sa santé est également importante pour bébé, c’est ce que nous révèle une série de trois articles publiés dans la prestigieuse revue the Lancet.

Les futures mamans doivent prendre soin d’elles

L’étude globale est formelle: les femmes en bonne santé avant de concevoir ont plus de chances d’avoir un enfant lui-même en bonne santé. (Ces résultats font d’ailleurs écho d’une étude récente soulignant l’importance de pratiquer une activité physique régulière avant la grossesse. Cette étude montre l’importance de l’apport nutritionnel avant la conception. En effet, un apport déséquilibré (trop riche ou au contraire carencé) peut avoir des conséquences sur la santé du futur bébé. Ainsi, c’est dès la période de projet parental que l’alimentation doit être meilleure. Mais également que l’alcool et le tabac doivent être limités au maximum. L’étude montre en effet que l’obésité maternelle mais aussi l’obésité paternelle seraient liées à un risque plus élevé pour le futur bébé de développer une maladie chronique.

Pendant la période de pré-conception, les papas aussi doivent faire attention

Chez l’homme la fabrication des spermatozoïdes peut être altérée par la prise de toxiques comme le tabac ou l’alcool ou encore une alimentation déséquilibrée. Si l’impact d’une mauvaise hygiène de vie chez l’homme semble être moins important que chez la femme, l’apport nutritionnel du futur papa semble avoir un rôle dans le futur développement de l’enfant : l’obésité des futurs pères pourraient impacter la santé de leur futur enfant.

Période pré-conceptionnelle : on fait quoi ?

Les chercheurs soulignent que c’est plusieurs mois avant le début de la grossesse que l’alimentation doit être revue. En clair, une alimentation équilibrée permet aux futurs bébés d’être en meilleure santé. Pendant la période pré-conceptionnelle on doit donc faire très attention à sa consommation d’alcool et de tabac. Mais aussi s’efforcer de faire le plein de vitamines (dont les fameux folates), et de minéraux. On privilégie toujours les fruits et légumes de saisons et on diminue l’apport en sucres et graisses.

 


Source :

The Lancet

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire