Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Le mĂ©decin trop occupĂ©, ils mettent au monde eux-mĂȘmes leur bĂ©bĂ©

Le mĂ©decin trop occupĂ©, ils mettent au monde eux-mĂȘmes leur bĂ©bĂ©

Indira et son mari Zaheer Ali attendent un petit bout. DĂšs les premiĂšres contractions, ni une, ni deux, le couple a filĂ© Ă  la maternitĂ© du Bethesda Hospital East, en Floride. ArrivĂ©s Ă  temps ! Ouf ! Mais c’est le mĂ©decin, qui a eu quelques soucis d’emploi du temps… Le couple s’est donc retrouvĂ© Ă  accoucher seul leur bĂ©bĂ©.

 

Une fois arrivĂ© Ă  l’hĂŽpital, on est rassurĂ© parce que l’on va ĂȘtre pris en charge. Les professionnels sont lĂ  pour nous entourer. Mais pour Indira et son mari, les choses ne se sont pas vraiment passĂ©es comme cela… DĂšs son entrĂ©e Ă  l’hĂŽpital, la future maman est conduite en salle d’accouchement. Un mĂ©decin la prend alors en charge et, trouvant que le travail n’allait pas assez vite, il lui injecte du Picotin. Il s’agit d’une hormone qui augmente les contractions de la femme enceinte afin d’accĂ©lĂ©rer la naissance de l’enfant.

 

Mais nous ne sommes jamais toute seule Ă  l’hĂŽpital ! Les patients sont trĂšs nombreux. Une femme est ainsi arrivĂ©e en urgence pour une cĂ©sarienne alors qu’Indira Ă©tait dĂ©jĂ  en salle d’accouchement. Le mĂ©decin les quitte rapidement pour s’occuper de la cĂ©sarienne, estimant que la naissance ne sera pas pour tout de suite. Le couple est donc seul dans une salle d’obstĂ©trique, sans une infirmiĂšre Ă  l’horizon, avec un bĂ©bĂ© qui va bientĂŽt pointer le bout de son nez.

 

En effet, le loulou a dĂ©cidĂ© de ne pas attendre le retour du docteur pour voir le jour ! Indira ressent des contractions de plus en plus fortes et de plus en plus rapprochĂ©es. Zaheer, son mari, appelle donc plusieurs fois les infirmiĂšres qui ne rĂ©pondent pas. Il faut agir, bĂ©bĂ© arrive, il prend donc les choses en mains et aide sa femme accoucher. Quand les infirmiĂšres entrent enfin pour voir ce qu’il se passe, le papa a dĂ©jĂ  coupĂ© le cordon ombilical de sa fille !

 

L’obstĂ©tricienne s’excuse alors et reporte la faute sur une nouvelle infirmiĂšre, mais le papa ne dĂ©colĂšre pas. Selon lui, on a mis en danger la vie de sa femme ainsi que de sa petite puce et c’est pour lui intolĂ©rable. Heureusement, tout le monde va bien et l’accouchement a Ă©tĂ© une rĂ©ussite malgrĂ© tout. Pour se faire pardonner, la famille a le droit Ă  une chambre VIP dans l’hĂŽpital. La petite et sa maman sont aujourd’hui en excellente santĂ© et traitĂ©es comme de vraies princesses !

À lire absolument