Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Le jour de la fĂȘte des mĂšres, elle tient enfin bĂ©bĂ© dans ses bras

Le jour de la fĂȘte des mĂšres, elle tient enfin bĂ©bĂ© dans ses bras

 

Que s’est-il passĂ© le 30 mars en Ecosse ? C’Ă©tait la fĂȘte des mĂšres ! Claire est justement maman d’une petite Emily depuis un mois, mais elle ne peut pas toucher son bĂ©bĂ© prĂ©maturĂ©, placĂ© en soins intensifs Ă  l’hĂŽpital Royal Infirmery d’Edinbourgh. A moins que ce jour-lĂ … ?

 

 

Sous couveuse depuis sa naissance

NĂ©e Ă  24 semaines le 27 fĂ©vrier dernier, Emily pesait seulement 450 grammes Ă  la naissance. Ce tout petit bĂ©bĂ© trĂšs fragile a Ă©tĂ© immĂ©diatement pris en charge et coupĂ© du monde. Claire n’a rĂ©ussi Ă  voir sa petite puce qu’Ă  travers une vitre depuis ce jour-lĂ … Mais un mois plus tard, le 30 mars, la petite reprend enfin des forces ! Elle pĂšse 750 grammes et peut sortir de sa couveuse, au moins pour 10 minutes selon les infirmiĂšres.

 

Le plus beau cĂąlin du monde

Tenir bĂ©bĂ© dans ses bras, c’est se sentir maman pour de bon, et le jour de la fĂȘte des mĂšres, ça n’a pas de prix ! De plus ce petit moment de bonheur ne s’arrĂȘte pas lĂ . L’infirmiĂšre ne sachant pas comment la petite puce allait rĂ©agir n’avait promis que 10 minutes Ă  la maman et Ă  sa fille. Mais contre toute attente, la petite prĂ©maturĂ©e rĂ©agit plus que bien au contact de sa mĂšre. Ce sont donc 20 longues minutes de cĂąlins auxquelles la maman et la fille ont eu le droit !

 

Une famille qui lutte malgré tout

Le papa Alan n’a malheureusement assistĂ© qu’Ă  distance Ă  cet Ă©vĂ©nement. Leurs trois autres bouts de chou ne pouvant pas rester seuls. En effet, toute la petite famille habite Ă  plus de 160km, aller et retour, de l’hĂŽpital. Aller voir leur petite fille est donc une expĂ©dition qui leur coĂ»te cher, mĂȘme si elle rapporte bien plus que ça.

 

En tout cas cette maman a dĂ©crochĂ© la palme du plus beau cadeau de la fĂȘte des mĂšres, n’est-ce pas ?

 

 

Le jour de la fĂȘte des mĂšres, elle tient enfin bĂ©bĂ© dans ses bras

 

Le jour de la fĂȘte des mĂšres, elle tient enfin bĂ©bĂ© dans ses bras

 

À lire absolument