Un lait maternel pas si maternel que ça

Nouveau scandale sanitaire ! Les résultats d’une recherche parus hier dans la revue Pediatrics révèlent que 10% du lait maternel vendu sur internet aux États-Unis contiennent du lait de vache ou des préparations pour nourrissons.

Aux Etats-Unis, c’est une pratique très en vogue. Le principe est simple : donner ou vendre tout ou partie de son lait maternel grâce à des sites de « milk sharing ». Afin de s’assurer de la qualité du lait ainsi échangé, les chercheurs de l’hôpital Nationwide Children de Columbus, dans l’Ohio, ont analysé la composition de 102 échantillons de lait vendu sur ces plateformes.

Un lait maternel coupé au lait de vache

Résultat : un échantillon sur dix contenait du lait de vache, en proportion trop importante pour résulter d’une contamination accidentelle. Le Dr Sarah Keil, pédiatre en charge de l’étude, explique que « le lait de vache et le lait maternisé ressemblent au lait humain et peuvent être ajoutés au lait maternel afin d’augmenter les volumes, et ce à l’insu des acheteurs » qui ne peuvent pas vérifier la composition du lait qu’ils achètent. Il s’agit simplement pour les vendeurs d’augmenter artificiellement le volume de lait maternel et d’accroître ainsi leur revenu car le lait maternel se vend cher – environ 50€ le litre.

Un lait à risque pour les bébés

Ce lait mélangé peut être dangereux pour les bébés qui souffrent de certains problèmes de santé et les exposent à des risques d’infections bactériennes et virales. La pédiatre met en garde : «Si un bébé souffrant d’allergie au lait de vache boit ce lait maternel mélangé, il peut être très malade». Mais les risques ne s’arrêtent pas là. Selon une enquête publiée en 2013, les procédures de contrôle et de pasteurisation étant bien moins strictes lorsque le lait est vendu en ligne par un particulier, les trois quart des échantillons alors analysés avaient montré des taux dangereux de streptocoques, responsables d’un grand nombre d’infections chez l’enfant.


Et en France ?

En France, la vente de lait maternel entre particuliers est complètement interdite. Cependant, les mamans souhaitant allaiter, mais n’étant pas en mesure de le faire naturellement, peuvent se tourner vers un des 18 lactariums de France. Ces dons de lait (et non pas vente) sont strictement encadrés et font l’objet d’un dépistage et d’une pasteurisation pour éviter tout risque de maladie et de problème pour le bébé.
Il est donc conseillé aux mamans désirant nourrir leur bébé au lait maternel de se tourner vers des spécialistes (médecins, pédiatres ou maternités) plutôt que de recourir à la vente de lait en ligne.

Baby Bottle And Milk With Clipping Path

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire