Neufmois.fr » Au fil de l'actu » La premiĂšre annĂ©e, pourquoi donner des aliments allergĂšnes Ă  bĂ©bé ?

La premiÚre année, pourquoi donner des aliments allergÚnes à bébé ?

ProtĂ©ger bĂ©bĂ© de tous les incidents possibles, c’est le leitmotiv qui revient sans cesse chez papa et maman. Ne rien lui donner de trop gras Ă  manger, assez en quantitĂ© mais pas trop non plus… Un vrai casse-tĂȘte, souvent bourrĂ© de stĂ©rĂ©otypes. La majoritĂ© des parents pense par exemple qu’avant un an, mieux vaut ne pas donner d’aliment allergĂšne Ă  bĂ©bĂ©. Au contraire, selon une Ă©tude publiĂ©e dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology, faire manger ces aliments Ă  bĂ©bĂ© avant sa premiĂšre annĂ©e lui serait en fait plus bĂ©nĂ©fique que nuisible.

 

Les allergies chez bébé

Quand on parle d’allergies chez loulou, on parle d’asthme, de rhinite allergique et de toutes les allergies alimentaires. En fait, presque tous les aliments contiennent une possibilitĂ© allergique, mais chez l’enfant, les produits qui reviennent sont souvent l’arachide, les fruits Ă  coque ou le lait.
Pour Ă©tablir le non-lien entre les aliments ingurgitĂ©s la premiĂšre annĂ©e de vie et l’apparition d’allergies dans l’organisme de bĂ©bĂ©, les chercheurs ont Ă©tudiĂ© pas moins de 850 enfants. Ils les ont suivi depuis leur naissance jusqu’Ă  leurs 6 ans. Leurs parents Ă©taient alors chargĂ©s d’Ă©tablir des journaux quotidiens sur la santĂ© et les rĂ©actions de leur bout de chou afin que les scientifiques comprennent ce qui dĂ©clenche une allergie chez nos tout-petits.

 

Une diminution des risques allergiques chez l’enfant

RĂ©sultat ? Diversifier les aliments de bĂ©bĂ© avant ses 12 mois, semble en fait protĂ©ger bĂ©bĂ©. Eh oui, plus je glisse des produits diffĂ©rents dans l’assiette de loulou, plus je le tiens Ă  l’Ă©cart des allergies. Ainsi, quand il soufflera sa premiĂšre bougie, il sera moins enclin que d’autres enfants Ă  dĂ©velopper de l’asthme ou une rhinite allergique. L’Ă©tude rĂ©vĂšle Ă©galement qu’aujourd’hui, le dĂ©clenchement d’une allergie chez bout de chou serait moins une rĂ©action du corps contre les produits allergiques, qu’un manque de tolĂ©rance, d’accoutumance Ă  ces derniers.

À lire absolument