Grâce à ce geste solidaire, cette maman de jumeaux a pu rester à bord de son avion

Grâce au geste de solidarité d’une passagère présente à bord du même avion qu’elle, cette maman de jumeaux a pu rester à bord. Le vol étant surchargé, le personnel a dû déplacer les bagages cabine vers les soutes, dont le siège auto qu’avait prévu la maman pour un de ses enfants. Résultat, elle s’est retrouvé avec ses deux loulous dans les bras, chose interdite dans l’avion. Le personnel lui a alors demandé de quitter l’avion. Mais heureusement, il y avait une sauveuse dans cet avion. Une passagère lui a proposé de prendre l’un de ses jumeaux sur ses genoux pour qu’elle puisse faire le voyage. Mackenzie Murphy qui était elle aussi à bord au moment des faits, a rapporté l’histoire sur la page Facebook « Love What Matters », et la publication a suscité plus de 84 000 réactions positives et a été partagée 6 000 fois.

Le voyage s’est finalement bien déroulé

Dans la publication, Mackenzie Murphy explique que la femme qui avait proposé son aide à la maman des jumeaux était, elle aussi, maman d’une fillette. Cela ne l’a pas empêché de rendre service à cette mère en difficulté. Elle a pris le bébé dans ses bras, lui a chanté des chansons, l’a nourri, puis le petit bout a dormi pendant toute la durée du trajet « sans même un cri », a précisé Mackenzie Murphy. Et alors que la fille de la passagère généreuse a commencé à pleurer, sa maman lui a calmement expliqué que « notre travail est d’aider les autres. Cette maman est toute seule sans aide et a vraiment besoin d’une autre maman pour l’aider « . Mackenzie Murphy relève que, là où la plupart des gens se plaignent s’ils sont coincés à côté d’un bébé sur un vol, une femme a tout bonnement proposé son aide.« Ce geste a rétabli ma foi en l’humanité », a confié Mackenzie Murphy sur la page Facebook « Love What Matters ».

A la suite de la publication, les internautes ont été nombreux à partager des histoires semblables comme Vanessa Philips. Cette dernière raconte : « J’ai eu une expérience similaire [..]. Je voyageais la semaine dernière seule avec ma fille de 3 mois et elle avait des problèmes avec ses oreilles et ses dents. Elle a crié et a pleuré pendant 30 minutes. » Elle ajoute : « Une femme m’a demandé si elle pouvait m’aider alors qu’elle avait trois filles. Un autre passager m’a proposé de la porter et un autre m’a appelé pendant que je marchais dans l’allée. J’en ai eu les larmes aux yeux ». 


geste solidarite maman jumeaux

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire