Fertilité masculine : la taille compte-t-elle vraiment ?

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui c’est une nouvelle qui va intéresser les futurs papas… En effet une équipe de chercheurs s’est penché sur le lien entre la taille du pénis et la fertilité, et il semble que les moins bien lotis aient également plus de difficultés à procréer.

La taille du pénis pourrait jouer un rôle dans la fertilité…

On le sait, il existe de nombreux paramètres qui peuvent jouer sur la fertilité masculine mais jusqu’à présent l’anatomie masculine n’avait pas été étudiée sous l’angle de la fertilité ou du moins très peu. Des chercheurs de l’université de l’Utah ont donc décidé d’étudier une éventuelle corrélation entre la fertilité et les dimensions du pénis. L’étude, très sérieuse, a ainsi été présentée à la conférence de l’American Society for Reproductive Medecine qui se tient à Denver (données rapportées par le Daily Mail). L’étude a suivi plus de 800 hommes sur 3 ans. Les hommes ayant des problèmes de fertilité auraient un pénis moins grand d’un centimètre en moyenne par rapport aux autres hommes. La différence est certes faible mais selon les chercheurs il existe une véritable corrélation entre cette différence de taille et la fertilité. Ces données doivent encore être confirmées mais ils vont dans le sens d’une autre étude de 2011 sur le rapport entre la distance anogénitale et la fertilité. Cependant, ces résultats sont critiqués par certains scientifiques qui trouvent cette annonce plutôt alarmiste : en un mot il n’y a pas que la taille qui compte.

Quels sont les facteurs d’infertilité masculine reconnus ?

Il existe des facteurs reconnus (dont certains peuvent être évitables) qui ont tendance à diminuer la fertilité des hommes. Ainsi la consommation de toxiques comme le cannabis ou le tabagisme peuvent diminuer la fertilité. Une consommation régulière d’alcool également. Si l’âge de la mère est important en matière de procréation, l’âge du futur père est aussi à prendre en compte. L’exposition à la pollution ou à des produits chimiques (pesticides…) peut altérer la fabrication des spermatozoïdes. Récemment, des études ont montré que le port de sous-vêtements serrés étaient néfastes pour la fertilité car ceux-ci augmentaient la température des testicules.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire