Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus fertilitĂ© » FertilitĂ© masculine : la taille compte-t-elle vraiment ?

Fertilité masculine : la taille compte-t-elle vraiment ?

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui c’est une nouvelle qui va intĂ©resser les futurs papas
 En effet une Ă©quipe de chercheurs s’est penchĂ© sur le lien entre la taille du pĂ©nis et la fertilitĂ©, et il semble que les moins bien lotis aient Ă©galement plus de difficultĂ©s Ă  procrĂ©er.

La taille du pĂ©nis pourrait jouer un rĂŽle dans la fertilité 

On le sait, il existe de nombreux paramĂštres qui peuvent jouer sur la fertilitĂ© masculine mais jusqu’Ă  prĂ©sent l’anatomie masculine n’avait pas Ă©tĂ© Ă©tudiĂ©e sous l’angle de la fertilitĂ© ou du moins trĂšs peu. Des chercheurs de l’universitĂ© de l’Utah ont donc dĂ©cidĂ© d’étudier une Ă©ventuelle corrĂ©lation entre la fertilitĂ© et les dimensions du pĂ©nis. L’étude, trĂšs sĂ©rieuse, a ainsi Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e Ă  la confĂ©rence de l’American Society for Reproductive Medecine qui se tient Ă  Denver (donnĂ©es rapportĂ©es par le Daily Mail). L’étude a suivi plus de 800 hommes sur 3 ans. Les hommes ayant des problĂšmes de fertilitĂ© auraient un pĂ©nis moins grand d’un centimĂštre en moyenne par rapport aux autres hommes. La diffĂ©rence est certes faible mais selon les chercheurs il existe une vĂ©ritable corrĂ©lation entre cette diffĂ©rence de taille et la fertilitĂ©. Ces donnĂ©es doivent encore ĂȘtre confirmĂ©es mais ils vont dans le sens d’une autre Ă©tude de 2011 sur le rapport entre la distance anogĂ©nitale et la fertilitĂ©. Cependant, ces rĂ©sultats sont critiquĂ©s par certains scientifiques qui trouvent cette annonce plutĂŽt alarmiste : en un mot il n’y a pas que la taille qui compte.

Quels sont les facteurs d’infertilitĂ© masculine reconnus ?

Il existe des facteurs reconnus (dont certains peuvent ĂȘtre Ă©vitables) qui ont tendance Ă  diminuer la fertilitĂ© des hommes. Ainsi la consommation de toxiques comme le cannabis ou le tabagisme peuvent diminuer la fertilitĂ©. Une consommation rĂ©guliĂšre d’alcool Ă©galement. Si l’ñge de la mĂšre est important en matiĂšre de procrĂ©ation, l’ñge du futur pĂšre est aussi Ă  prendre en compte. L’exposition Ă  la pollution ou Ă  des produits chimiques (pesticides
) peut altĂ©rer la fabrication des spermatozoĂŻdes. RĂ©cemment, des Ă©tudes ont montrĂ© que le port de sous-vĂȘtements serrĂ©s Ă©taient nĂ©fastes pour la fertilitĂ© car ceux-ci augmentaient la tempĂ©rature des testicules.

À lire absolument