Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

En Europe, un lit de bébé sur deux présenterait un défaut grave

Selon un rapport commandé par l’Union Européenne et réalisé par Product Safety Forum of Europe (PROSAFE ), une campagne de contrôle a révélé que sur 50 lits pour bébé examinés, la moitié présentait un risque dangereux pour notre petit loup !

Le lit que vous avez acheté est-il bien aux normes ? En effet, selon le rapport réalisé par PROSAFE (organisation qui n’a pas pour but de faire de l’argent mais plutôt de renforcer la sécurité des personnes consommatrices en Europe) et relaté par le SPF Economie, de nombreux lits fabriqués sur notre continent seraient défectueux. Pour cela, les chercheurs ont mené des tests sur 50 lits (tous de différents modèles) entre le 1er janvier 2013 et le 30 avril 2015 en Belgique, Allemagne, Bulgarie, Grèce, Malte, Pays-Bas, Portugal, République tchèque ainsi qu’en Islande. Par exemple, chez nos voisins Belges, 1 lit sur 6 a été considéré comme étant « dangereux » et a donc été enlevé de la vente.

13 lits sur 50 étaient conformes

Selon les contrôleurs, sur les 50 lits, 70% n’avaient pas toutes les exigences de sécurité. Parmi celles-ci, on pouvait remarquer que les ouvertures entre les barreaux étaient trop grandes et qu’ainsi, bébé pourrait se coincer les doigts ou la tête, ou alors, que parfois, le lit n’était pas assez solide. Dans 30 lits, il manquait également le mode d’emploi… Les contrôleurs ont même déclaré que la moitié de ces lits présentaient « un risque grave » pour la sécurité de l’enfant. Suite à ce rapport, dix modèles de lits ont été retirés du marché, sans pour autant que les marques ne soient divulguées publiquement. Mais les magasins ont prévenu les familles concernées pour qu’elles ramènent leur lit.


Pour Chantal de Pauw, porte-parole du SPF Economie, la sécurité d’un enfant est capitale, surtout en ce qui concerne le lit. En effet, elle a déclaré : « Le lit pour bébé est le seul endroit où un bébé est laissé sans surveillance pendant des heures. » C’est pourquoi une autre action européenne sera mise en place afin de « renforcer la sécurité des lits pour bébé présents sur le marché européen. » En espérant que ce soit fait rapidement… Mais pour rappel, d’autres dangers guettent bébé dans son lit : les tours de lit durant les quatre premiers mois et les matelas présentant des creux dans lesquels bébé pourrait enfoncer son nez sans parvenir à le dégager. Prudence tant que bébé n’a pas la force de redresser seul sa nuque pour dégager ses voies respiratoires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire