Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Enceinte, n’arrĂȘtez pas votre traitement contre l’asthme !

Enceinte, n’arrĂȘtez pas votre traitement contre l’asthme !

C’est un communiquĂ© important qu’à publiĂ© la SociĂ©tĂ© de Pneumologie de Langue Française : les femmes enceintes ne doivent pas tenir compte des pictogrammes inscrits sur certaines boites de mĂ©dicaments contre l’asthme. Ces pictogrammes symbolisant un danger incitent en effet les femmes enceintes Ă  Ă©viter ces traitements alors que ceux-ci sont indispensables Ă  leur santĂ© et celle de leur futur enfant. Ces pictogrammes ne sont pas, des plus lĂ©gitimes, les donnĂ©es actuelles ne dĂ©montrant pas de foetotoxicitĂ© particuliĂšre pour ces mĂ©dicaments.

L’asthme, une pathologie rĂ©pandue chez les femmes enceintes

L’asthme est une affection respiratoire qui se dĂ©finit par une inflammation des bronches. Cette maladie se caractĂ©rise par des crises qui peuvent ĂȘtre trĂšs importantes : on parle d’exacerbations quand celles-ci sont rĂ©pĂ©tĂ©es et intenses. L’asthme reprĂ©sente la pathologie la plus rĂ©pandue pendant la grossesse : en effet, on estime que plus de 8 % des femmes enceintes sont touchĂ©es. Non traitĂ©, l’asthme peut ĂȘtre redoutable et peut provoquer de l’hypertension, du diabĂšte gestationnel, une prĂ©-Ă©clampsie ou une hypoxie chez le fƓtus.

Enceinte, il ne faut pas arrĂȘter son traitement contre l’asthme

Depuis le dĂ©cret du 17 Octobre 2017, certaines boites de mĂ©dicaments contre l’asthme doivent faire apparaĂźtre un pictogramme prĂ©cisant un danger si la prise s’effectue pendant la grossesse. Des mĂ©dicaments indispensables au bon traitement de l’asthme comme les corticoĂŻdes inhalĂ©s ou les bronchodilatateurs de type bĂȘta 2 mimĂ©tique sont concernĂ©s. Or, l’apposition de ce pictogramme va Ă  l’encontre des recommandations de la SociĂ©tĂ© de Pneumologie de Langue Française mais aussi du CRAT (Centre de RĂ©fĂ©rence sur les Agents TĂ©ratogĂšnes) et de l’AcadĂ©mie de MĂ©decine. En effet, le pictogramme Ă©tĂ© apposĂ© alors qu’aucune preuve de foetotoxicitĂ© n’a Ă©tĂ© constatĂ©e chez l’homme, le pictogramme ayant Ă©tĂ© validĂ© suite aux donnĂ©es chez l’animal. La SPLF demande donc aux autoritĂ©s compĂ©tentes (comme l’ANSM : Agence nationale de SĂ©curitĂ© du MĂ©dicament et des Produits de SantĂ©) et aux laboratoires de retirer ces pictogrammes. En attendant, la SPLF demande Ă  toutes les femmes concernĂ©es de ne pas prendre en compte le message du pictogramme.

Je fais de l’asthme, que dois-je faire ?

En aucun cas, il ne faut arrĂȘter le traitement ! En effet, l’arrĂȘt du traitement est beaucoup plus dangereux que le mĂ©dicament en lui-mĂȘme et une exacerbation de l’asthme pourrait avoir de graves consĂ©quences sur la santĂ© de la femme enceinte et de l’enfant. La SPLF est formelle : les donnĂ©es scientifiques sont trĂšs rassurantes, les mĂ©dicaments prescrits contre l’asthme pendant la grossesse n’ont pas d’effet foetotoxique avĂ©rĂ©. Il faut donc continuer le traitement. Si vous souhaitez nĂ©anmoins ĂȘtre rassurĂ©e, n’hĂ©sitez pas Ă  en parler Ă  votre mĂ©decin et Ă  consulter le site du CRAT qui liste tous les mĂ©dicaments susceptibles d’ĂȘtre dangereux pendant la grossesse.

À lire absolument

Laisser un commentaire