Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Enceinte, le paracétamol générerait de l’asthme chez les bébés

Prendre des médicaments durant la grossesse est vivement déconseillé, sauf lorsque ça a été prescrit par votre médecin ou votre sage-femme. Mais le paracétamol, c’est un peu (voire beaucoup) le réflexe qu’on a lorsqu’on a mal quelque part. Mais attention à ne pas tomber dans l’excès…

On pensait que c’était une valeur sûre… et pourtant, consommer beaucoup de paracétamol pendant la grossesse favoriserait le développement de l’asthme chez les enfants, et cela, selon une étude publiée le 9 février 2016 dans l’International Journal of Epidemiology et effectuée par des scientifiques norvégiens.

Une étude sur 114 500 enfants et la maman

Une exposition prénatale est associée à 13% de risques en plus pour un enfant. Pour arriver à cette conclusion, les experts se sont basés sur 114 500 enfants et leur mère. Ils ont ensuite analysé la consommation du paracétamol durant leur grossesse, et le motif pour lequel elles en prenaient (fièvre, douleur…). Au total, 5,7% des enfants étudiés avaient de l’asthme à l’âge de 3 ans et 5,1% à l’âge de 7 ans. Et d’après les chercheurs, il y aurait un lien entre la sur-consommation de paracétamol durant la grossesse et le développement de l’asthme. L’un d’entre eux a d’ailleurs précisé : « Cette conclusion est indépendante de l’état de santé des parents et de l’environnement de croissance de l’enfant. »

Le paracétamol et la grossesse sont pourtant compatibles

Les chercheurs tiennent à rassurer : ce n’est pas la prise de ce médicament qui est à l’origine du développement de l’asthme, mais bien le fait d’en prendre en excès. Qui plus est, il est très souvent prescrit aux femmes enceintes. Inquiète, Maria Magnus, de l’Université Bristol en Angleterre, a écrit dans l’étude : « La découverte de potentiels effets indésirables est une question de santé publique cruciale, étant donné que le paracétamol est l’antalgique le plus généralement utilisé chez les femmes enceintes et chez les jeunes enfants. »


Néanmoins, le paracétamol n’est pas interdit aux femmes enceintes, à condition de prendre bien la dose prescrite, c’est à dire jusqu’à 4 grammes par jour, soit 1 comprimé toutes les 6 heures. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que cet antalgique est pointé du doigt. En effet, une étude a déjà établi que prendre du paracétamol favorisait les problèmes de développement chez les bébés de sexe masculin. En cas de doute sur la consommation d’un médicament durant la grossesse, le mieux reste de consulter un médecin ou un pharmacien.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire