Enceinte de neuf mois, elle soulève encore des poids de près de 100 kilos

À 31 ans, Emily Breeze Watson, attend son premier enfant, qui aurait déjà dû pointer le bout de son nez depuis le 5 mai… Loin d’attendre tranquillement qu’il se décide à venir au monde, sa  maman a décidé de poursuivre son entraînement sportif, qu’elle n’a jamais abandonné pendant sa grossesse. De la marche, du vélo, de l’aquagym, du yoga ? Bien trop commun pour cette coach sportive, qui préfère la musculation intensive : 2 heures par jour, 6 jours par semaine, elle soulève des poids qui frôlent les 100 kilos !

maman musculation intensive emily watson

Une activité sportive extrême, qui suscite de nombreuses critiques

Emily Watson poste ensuite des photos et des vidéos d’elle sur son compte Instagram, relayées sur les autres réseaux sociaux. Et les réactions ne se sont pas fait attendre : certains de ses followers lui ont reproché de mettre la vie de son bébé à naître en danger, d’accorder plus d’importance à son corps qu’à son bébé, de faire preuve d’égoïsme…. Il est vrai qu’il est particulièrement frappant de voir cette future maman soulever d’imposants poids malgré son ventre rebondi. D’autant que les médecins s’accordent pour recommander aux femmes enceintes d’éviter les activités trop intenses.

La coach a justifié son choix de continuer la musculation intensive devant la caméra de la chaîne américaine NBC. Elle a prévu de participer à une compétition sportive cet été (le Reebok CrossFit Game) et a décidé de poursuivre son entraînement. Elle aurait cependant diminué le poids de ses haltères : si elle soulevait 147 kilos avant sa grossesse, elle est maintenant passé à un peu plus de 90 kilos.

femme enceinte sport intensif musculation emily watson

 


Entraînements intensifs : une dérogation pour les athlètes ?

Son médecin soutiendrait et accompagnerait sa décision, qu’il jugerait adaptée à sa condition d’athlète. D’après une étude publiée en 2005 (Kardel), les sportives de haut niveau peuvent en effet conserver une activité sportive relativement intensive pour garder leur forme. Pour Montell Watson, le mari d’Emily, qui soutient sa décision, l’entraînement est indispensable au bien-être de sa femme, qui aurait été malheureuse si elle avait dû y renoncer.

Le choix d’Emily Watson était donc réfléchi, et a été approuvé par son médecin et soutenu par son mari. On ne peut cependant retenir un mouvement d’appréhension lorsqu’on la voit soulever des poids aussi imposants au-dessus de son ventre rebondi… Qu’en pensez-vous ?

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire