Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus fertilitĂ© » Deux mamans texanes ont pu porter Ă  tour de rĂŽle leur enfant

Deux mamans texanes ont pu porter Ă  tour de rĂŽle leur enfant

C’est une premiĂšre mĂ©dicale aux USA, deux femmes ont pu porter tour Ă  tour leur enfant. La technique, appelĂ©e fĂ©condation rĂ©ciproque, a permis aux deux mamans de pouvoir porter leur futur enfant.

La fécondation in vitro, comment cela marche ?

La fĂ©condation in vitro est une technique qui permet d’obtenir une fĂ©condation, c’est-Ă -dire de fĂ©conder un ovule avec un spermatozoĂŻde, en dehors de la cavitĂ© utĂ©rine. Tout d’abord, les gamĂštes (les ovules et les spermatozoĂŻdes) sont mis en contact jusqu’Ă  ce que la fĂ©condation ait lieue. Ensuite, les embryons sont cultivĂ©s in vitro dans un incubateur oĂč ils se divisent dans des conditions similaires Ă  celles des voies gĂ©nitales fĂ©minines, pendant 2 Ă  5 jours. Les embryons obtenus sont ensuite transfĂ©rĂ©s dans le corps de la future maman.

La fĂ©condation rĂ©ciproque, qu’est-ce-que c’est ?

C’est au C.A.R.E Fertility Clinique que tout a commencĂ©. Les deux futures mamans souhaitaient un enfant biologique. Mais si l’une souhaitait ardemment vivre les joies d’une grossesse, l’autre prĂ©fĂ©rait seulement donner ses ovocytes. GrĂące Ă  la technique de la fĂ©condation rĂ©ciproque, les deux femmes ont pu porter chacune Ă  leur tour leur enfant et participer Ă  la grossesse. Pour cela, Bliss, l’une des deux futures mamans a tout d’abord donnĂ© ses ovocytes. Les ovocytes de Bliss ont Ă©tĂ© mis en contact avec le sperme d’un donneur et placĂ©s dans une petite capsule appelĂ©e INVOcell qui a Ă©tĂ© introduite dans le corps de Bliss, qui a fait office d’incubateur naturel. Habituellement, lors d’une fĂ©condation in vitro, les embryons se dĂ©veloppent hors du corps humain, mais lĂ  c’est dans le corps de Bliss qu’ils ont commencĂ© Ă  se dĂ©velopper. Au bout de 5 jours, l’embryon formĂ© a Ă©tĂ© prĂ©levĂ© et a Ă©tĂ© congelĂ© puis transfĂ©rĂ© dans le corps de sa compagne, Ashley. Cette derniĂšre avait d’ailleurs pris un traitement destinĂ© Ă  prĂ©parer son utĂ©rus Ă  la nidation. Ashley a ensuite continuĂ© la grossesse et mis au monde un petit garçon en parfaite santĂ© au dĂ©but de l’étĂ©.

Cette technique, appelĂ©e INVOcell est une procĂ©dure plus naturelle et moins coĂ»teuse qu’une FIV classique. Celle-ci aurait coĂ»tĂ© environ 8000 dollars, ce qui est beaucoup moins qu’une FIV traditionnelle. La clinique a dĂ©jĂ  utilisĂ© cette technique sur un autre couple de femmes et espĂšre bien la dĂ©mocratiser Ă  d’autres futurs parents.

À lire absolument