Connaître sa date d’accouchement sera bientôt possible !

Toute femme enceinte en fin de grossesse rêverait de savoir quand bébé pointera le bout de son nez, autrement dit la date exacte de son accouchement. Ce sera bientôt possible, si l’on en croit ce que révèle une nouvelle étude scientifique réalisée par des chercheurs américains.

Il n’est pas aisé pour un médecin ou pour une sage-femme de prédire la date exacte de l’accouchement. Voilà pourquoi des scientifiques américains, en collaboration avec des étudiants de l’université Thomas Jefferson de Pennsylvanie, se sont penchés sur la question, en réalisant une étude, publiée le 28 octobre dernier dans la revue scientifique BJOG : An International Journal of Obstetrics & Gynaecology.

Une échographie entre la 37ème et 39ème semaine de grossesse

Accoucher le jour J défini lors du suivi de grossesse, cela concerne combien de futures mamans ? Eh bien, le chiffre peut surprendre : 5%. Un taux qui pourrait augmenter grâce à une nouvelle technique qui consisterait à mesurer le col de l’utérus à 37-39 semaines de grossesse grâce à une échographie.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs américains se sont basés sur 735 femmes enceintes d’un seul bébé, et dont le foetus avait déjà la tête en bas. Le jour planifié comme étant celui de leur accouchement, les scientifiques ont fait une échographie transvaginale dans le but de mesurer le col de leur utérus. Résultat ? Si le col de l’utérus mesurait moins de 30 millimètres, ces femmes avaient moins de 50% de chances d’accoucher dans la semaine qui suivait. Mais s’il mesurait 20 millimètres ou moins, elles avaient 85% de chance d’accoucher dans la semaine. En effet, avant de s’ouvrir pour se dilater, le col utérin se réduit afin de faciliter l’accouchement.

Voir Aussi

Une méthode pour diminuer le stress de l’accouchement

Imaginez que vous soyez sûre de votre date d’accouchement grâce à cette nouvelle étude. Ce serait vraiment le rêve même s’il s’agit d’une estimation à quelques jours près et non pas à quelques heures près ! Grâce à cela, vous aurez moins de stress et vous serez mieux préparée à l’accouchement, expliquent les auteurs de l’étude dans leur rapport. Vous pourriez partir en rendez-vous ou faire des courses sans avoir peur de perdre les eaux en cours de route !

Toutefois, dans une interview accordée au magazine Time, Fahimeh Sasan, professeur adjointe en gynécologie, a tenu à nuancer : « Mesurer le col de l’utérus par échographie à 37-39 semaines de grossesse est difficile à réaliser car il n’est pas facilement visible. » Elle explique alors que 80% à 85% des femmes enceintes qui ont eu une grossesse sans complications accouchent généralement dans la semaine qui suit la date d’accouchement. Cette étude doit donc encore être poursuivie afin d’affiner les résultats.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire