Combien de temps une femme doit attendre pour avoir un bébé né d’une FIV ?

La fécondation in vitro est l’une des techniques de procréation médicalement assistée. Elle donne la possibilité aux couples jugés stériles de concrétiser leur rêve de fonder une famille. Mais pour certains couples, il faut beaucoup de temps pour que cette méthode fonctionne. Oui mais combien ? Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’hôpital universitaire de Copenhague, au Danemark, il faudrait cinq ans pour avoir un bébé.

Présentée à l’occasion du Congrès annuel de l’European Society of Human Reproduction and Embryology, le 4 juillet dernier, l’étude a été réalisée par l’équipe du médecin Sara Malchau. Pour arriver à cette conclusion, le médecin et toute son équipe ont suivi 19884 femmes tous les 2, 3 et 5 ans de 1997 à 2010. Et à présent, elle a affirmé dans son rapport qu’elle et et les chercheurs sont « en mesure de fournir aux couples un pronostic à long terme fiable en fonction de l’âge et du début du traitement ».

52% de femmes ont un enfant cinq ans après le début du traitement

Au bout de deux ans de traitement, 46% des femmes avaient eu un bébé. Trois ans après le début pour la fécondation in vitro, 51% des femmes étaient enceintes. Et c’est cinq ans après le début du traitement que le taux de réussite est au mieux. En effet, 52% des femmes sont enceintes après ces années.

Mais l’âge a également son importance pour la réussite d’une fécondation in vitro. En effet, il s’agit même du facteur de réussite principal. En effet, on remarque un taux de 80% chez les personnes de moins de 35 ans, les 35-40 ans ont 60,5% de chances que la fécondation in vitro fonctionne. Et les plus de 40 ans n’ont plus que 26% de chances d’avoir un enfant. On remarque donc que, plus l’âge est avancé et moins les chances d’avoir un bébé sont élevées.


Quels sont les facteurs de réussite pour avoir un bébé sous FIV ?

L’âge est, certes, le principal facteur pour qu’une fécondation in vitro fonctionne. En effet, une femme assez jeune réagira mieux à la stimulation qu’une femme âgée de 37-38 ans. Car à partir de cet âge-là, la réserve ovarienne d’une femme diminue.

Parmi les obstacles à la réussite d’une FIV, on note le tabac, néfaste sur la fertilité, que ce soit pour la femme ou l’homme. Fumer réduit donc les chances de réussite d’une fécondation in vitro. Si vous fumez, mieux vaut suivre un programme de sevrage en couple avant de penser FIV.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire