Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Une Chinoise condamnĂ©e Ă  la prison pour avoir cachĂ© sa grossesse

Une Chinoise condamnée à la prison pour avoir caché sa grossesse

Une Chinoise a Ă©copĂ© d’une peine de 20 mois de prison aprĂšs avoir mis au monde son bĂ©bĂ© Ă  Hong Kong. Quelle est cette histoire incroyable ?

Cette jeune maman de 34 ans a Ă©tĂ© condamnĂ©e le 16 juillet dernier Ă  20 mois de prison ferme aprĂšs avoir menti aux contrĂŽles du service hongkongais de l’immigration en arrivant sur l’Ăźle. Alors enceinte, la jeune femme avait cachĂ© sa grossesse et s’Ă©tait prĂ©sentĂ©e comme touriste, avant de courir Ă  l’hĂŽpital. Ce mensonge lui coĂ»te aujourd’hui plus d’un an et demi de dĂ©tention…

Un « tourisme de naissance » interdit

De nombreuses Chinoises choisissent en effet de mettre au monde leur enfant Ă  Hong Kong, d’une part pour ne pas ĂȘtre soumises Ă  la politique de l’enfant unique en place en Chine, mais aussi pour assurer un meilleur avenir Ă  leur enfant. NaĂźtre sur l’Ăźle permet aux enfants de pouvoir revenir rĂ©sider dans le pays plus tard, par exemple pour trouver un emploi. Mais cette pratique est illĂ©gale.

PremiĂšre condamnation

La porte-parole du service de l’immigration, citĂ©e par le Courrier International, a dĂ©clarĂ© que ce dĂ©lit Ă©tait passible de 14 ans de prison et d’une amende de 150 000 dollars hongkongais (un peu plus de 14 000 euros). C’est en 2012 que l’Etat a interdit aux Chinoises de venir accoucher Ă  Hong Kong, face Ă  l’accroissement du phĂ©nomĂšne. Cependant, c’est la premiĂšre fois qu’une jeune femme est envoyĂ©e en prison pour cela.

À lire absolument