Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Cette photographe met de l’or sur les vergetures et les cicatrices des jeunes mamans

Cette photographe met de l’or sur les vergetures et les cicatrices des jeunes mamans

© Grace Elizabeth

VoilĂ  un joli projet qui vous aidera Ă  accepter vos vergetures de grossesse ou vos cicatrices dues Ă  une cĂ©sarienne. Grace Elizabeth, une photographe amĂ©ricaine a lancĂ© son projet « Gold Dust » qui consiste Ă  maquiller les vergetures et les cicatrices des jeunes mamans avec de la peinture dorĂ©e.

De l’or sur les cicatrices des corps post-partum

« J’ai toujours dĂ©fendu l’acceptation de notre corps, mĂȘme si je peux admettre qu’Ă  22 ans, je me bats encore avec le mien. J’aurais fait n’importe quoi pour avoir une grande sƓur ou une icĂŽne fĂ©minine pour me faire rĂ©aliser que la normalitĂ© n’est pas vraiment ce qui est reprĂ©sentĂ© dans les magazines sur papier glacĂ© ou sur Instagram » explique Grace Elizabeth. La jeune photographe soulĂšve un point commun Ă  toutes les femmes qu’elle a photographiĂ©, c’est que presque toutes ces femmes ont luttĂ© avec leur image corporelle. Lors de ses shootings, elle a entendu beaucoup de remarques telles que « Pouvez-vous enlever mon double menton sur Photoshop ? » Ou « Oh, je n’ai jamais eu autant de bourrelĂ©s depuis que je suis enceinte, mieux vaut les couvrir« . Grace Elizabeth a compris, comme ces femmes, que la grossesse change les corps et qu’elles doivent apprendre Ă  vivre avec. « Pour ce projet, je voulais me concentrer sur les changements qu’elles ont vĂ©cu en me concentrant sur deux aspects dominants: les vergetures et les cicatrices, ces derniĂšres provenant principalement des cĂ©sariennes, et je voulais mettre l’accent dessus« . Ainsi, elle photographie des mamans en posant de la peinture dorĂ©e sur leurs cicatrices et vergetures.

« RĂ©parer » avec de l’or

Son idĂ©e vient d’un art japonais appelĂ© « Kintsugi » qui se concentre sur la rĂ©paration et la remise en Ă©tat des cĂ©ramiques brisĂ©es avec de l’or. L’idĂ©e Ă©tant que l’objet en cĂ©ramique une fois cassĂ© et maintenant rĂ©parĂ© devienne plus beau qu’avant. « J’ai refusĂ© d’appliquer l’aspect « brisĂ© » Ă  mon projet, car aprĂšs tout les femmes post-partum ne sont pas « brisĂ©es » et elles n’ont pas besoin d’ĂȘtre « rĂ©parĂ©es » ajoute Grace Elisabeth.

N’ayez pas honte de vos cicatrices, car elles sont la preuve que votre corps est capable de faire des merveilles, voilĂ  le message que souhaite faire passer l’artiste.

© Grace Elizabeth

© Grace Elizabeth

© Grace Elizabeth

© Grace Elizabeth

À lire absolument