Cette photographe met de l’or sur les vergetures et les cicatrices des jeunes mamans

Voilà un joli projet qui vous aidera à accepter vos vergetures de grossesse ou vos cicatrices dues à une césarienne. Grace Elizabeth, une photographe américaine a lancé son projet « Gold Dust » qui consiste à maquiller les vergetures et les cicatrices des jeunes mamans avec de la peinture dorée.

De l’or sur les cicatrices des corps post-partum

« J’ai toujours défendu l’acceptation de notre corps, même si je peux admettre qu’à 22 ans, je me bats encore avec le mien. J’aurais fait n’importe quoi pour avoir une grande sœur ou une icône féminine pour me faire réaliser que la normalité n’est pas vraiment ce qui est représenté dans les magazines sur papier glacé ou sur Instagram » explique Grace Elizabeth. La jeune photographe soulève un point commun à toutes les femmes qu’elle a photographié, c’est que presque toutes ces femmes ont lutté avec leur image corporelle. Lors de ses shootings, elle a entendu beaucoup de remarques telles que « Pouvez-vous enlever mon double menton sur Photoshop ? » Ou « Oh, je n’ai jamais eu autant de bourrelés depuis que je suis enceinte, mieux vaut les couvrir« . Grace Elizabeth a compris, comme ces femmes, que la grossesse change les corps et qu’elles doivent apprendre à vivre avec. « Pour ce projet, je voulais me concentrer sur les changements qu’elles ont vécu en me concentrant sur deux aspects dominants: les vergetures et les cicatrices, ces dernières provenant principalement des césariennes, et je voulais mettre l’accent dessus« . Ainsi, elle photographie des mamans en posant de la peinture dorée sur leurs cicatrices et vergetures.

« Réparer » avec de l’or

Son idée vient d’un art japonais appelé « Kintsugi » qui se concentre sur la réparation et la remise en état des céramiques brisées avec de l’or. L’idée étant que l’objet en céramique une fois cassé et maintenant réparé devienne plus beau qu’avant. « J’ai refusé d’appliquer l’aspect « brisé » à mon projet, car après tout les femmes post-partum ne sont pas « brisées » et elles n’ont pas besoin d’être « réparées » ajoute Grace Elisabeth.


N’ayez pas honte de vos cicatrices, car elles sont la preuve que votre corps est capable de faire des merveilles, voilà le message que souhaite faire passer l’artiste.

© Grace Elizabeth
© Grace Elizabeth
© Grace Elizabeth
© Grace Elizabeth
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire