Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Pourquoi cette maman n’a aucun souvenir de sa grossesse et de son accouchement ?

Pourquoi cette maman n’a aucun souvenir de sa grossesse et de son accouchement ?

Photo: Jim Bennett

Tina Tappenden est assistante sociale. ÂgĂ©e de 23 ans, cette jeune femme ne se souvient ni de sa grossesse, ni de son accouchement. Cette maman originaire du Kent, en Angleterre, a souffert d’une grave maladie qui l’a privĂ©e de tous les souvenirs concernant les premiers instants de vie de sa fille Ava.

L’encĂ©phalite : une maladie curable, mais difficilement dĂ©tectable

DĂ©clenchĂ©e par un kyste ovarien, une encĂ©phalite a causĂ© Ă  cette maman une amnĂ©sie de six longs mois. Il s’agit d’une grave inflammation du cerveau qui peut ĂȘtre fatale. Sur les 6000 personnes qui en souffrent chaque annĂ©e au Royaume-Uni, seulement 10% y survivent. Dans le cas de Tina, ce sont des tissus prĂ©sents dans son kyste qui sont Ă  l’origine du drame. Ces tissus produisent des anticorps nommĂ©s cellules B. Ces derniĂšres entrent dans le systĂšme nerveux et endommagent ses cellules, ce qui finit par se transformer en encĂ©phalite, une maladie qui lorsqu’elle est connue Ă  temps, se traite, mais qui a failli coĂ»ter la vie Ă  Tina et son bĂ©bĂ©.

Mauvais diagnostics et dĂ©but d’amnĂ©sie

Tout a commencĂ© alors que Tina regardait son neveu jouer au foot, un dimanche aprĂšs-midi. En plein match, la future maman enceinte de 10 semaines se met Ă  hurler et s’élance sur le terrain. Ses symptĂŽmes sont ceux d’une psychose : dĂ©lires, hallucinations, violence irrĂ©pressible et une perception distordue de la rĂ©alitĂ©. Elle est alors internĂ©e pour sa sĂ©curitĂ© et celle de son entourage. Malheureusement, ce n’est pas le bon diagnostic et son Ă©tat s’aggrave. Tina s’aperçoit qu’elle commence Ă  perdre la mĂ©moire un jour oĂč elle se retrouve chez elle, sans aucun souvenir d’avoir conduit, ni quel chemin elle avait empruntĂ©. “Je ne sais pas ce qu’il s’est passĂ© aprĂšs ça, Ă  part que je me suis rĂ©veillĂ©e des mois plus tard en Ă©tant une survivante Ă  l’encĂ©phalite et une maman”, explique Tina Tappenden d’aprĂšs le site web Mirror. AprĂšs cet Ă©pisode, la jeune femme passe une semaine Ă  l’hĂŽpital, sans diagnostic. Elle subit deux ponctions lombaires pour analyser le liquide dans lequel baignent son cerveau et sa moelle Ă©piniĂšre, puis elle passe une IRM. Tina est ensuite suivie par un neurologue. Il lui fait passer un Ă©lectroencĂ©phalogramme (ou EEG : mĂ©thode pour mesurer l’activitĂ© Ă©lectrique du cerveau) qui montrera un gonflement du cerveau. Un diagnostic est enfin posĂ© : il s’agit bien d’une encĂ©phalite.

Tina hopital

Privée de maternité

GrĂące Ă  ses examens, Tina est enfin traitĂ©e et donnera naissance Ă  sa fille en fĂ©vrier 2016. Mais elle n’a aucun souvenir des six derniers mois. Dans son esprit, il ne reste presque plus rien de sa grossesse et de son accouchement. Pour crĂ©er le lien dont elles ont Ă©tĂ© privĂ©es par son amnĂ©sie, Tina rend visite Ă  Ava, dans l’unitĂ© nĂ©onatale oĂč elle reste un mois, Ă  cause de sa naissance prĂ©maturĂ©e. Enfin consciente qu’elle est mĂšre, la jeune femme fait tout son possible pour rattraper le temps perdu. “Je gardais toujours dans mon soutien-gorge une serviette pour bĂ©bĂ© en mousseline et Ava en avait une dans son incubateur. Je les Ă©changeais lorsque je lui rendais visite, pour qu’elle ait toujours mon odeur avec elle”, confie Tina Tappenden. Depuis, Tina est remise de son encĂ©phalite, mais doit toujours prendre des anti-Ă©pileptiques et connaĂźt encore quelques problĂšmes de mĂ©moire. Aujourd’hui, la jeune maman et sa petite fille Ava se portent bien.

AVA

 

JournĂ©e Mondiale de l’EncĂ©phalite

Hier soir, un an aprĂšs l’aventure de Tina et la naissance de son bĂ©bĂ©, Ă  l’occasion de la JournĂ©e Mondial de l’EncĂ©phalite, plusieurs villes du monde entier se sont illuminĂ©es en rouge pour sensibiliser le monde Ă  cette maladie trop souvent fatale.

« Gateshead Millenium Bridge (Angleterre) illuminĂ© en rouge pour la JournĂ©e Mondiale de l’EncĂ©phalite ». CrĂ©dit : Tweeter d’Alan Reed (@adailysketch)

« Beaucoup de rouge ce soir dans le paysage de Dallas pour la JournĂ©e Mondiale de l’EncĂ©phalite ». CrĂ©dit : Tweeter de Brian Curtis (@BrianCurtisNBC5)

À lire absolument