Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » BĂ©bĂ©s prĂ©maturĂ©s : l’allongement du congĂ© paternitĂ© adoptĂ©

BĂ©bĂ©s prĂ©maturĂ©s : l’allongement du congĂ© paternitĂ© adoptĂ©

Bébé prématuré

L‘AssemblĂ©e Nationale a adoptĂ©, dans la nuit du 26 au 27 octobre, l’amendement concernant l’allongement du congĂ© paternitĂ© en cas de naissance prĂ©maturĂ©e entraĂźnant une hospitalisation du nourrisson. Le texte devrait ĂȘtre dĂ©finitivement adoptĂ© en dĂ©cembre.

Des cas loin d’ĂȘtre isolĂ©s

D’aprĂšs l’Association SOS PrĂ©ma, 60 000 naissances en France seraient des naissances prĂ©maturĂ©es, soit 1 cas sur 6. L’adoption de cet amendement permettra donc Ă  de nombreux jeunes parents de pouvoir s’Ă©pauler pendant la pĂ©riode d’hospitalisation.

Jusqu’Ă  aujourd’hui, les papas de bĂ©bĂ©s prĂ©maturĂ©s bĂ©nĂ©ficiaient du mĂȘme congĂ© paternitĂ© que pour ceux d’enfants nĂ©s Ă  terme, c’est-Ă -dire 11 jours. L’Inspection GĂ©nĂ©rale des Affaires Sociales avait pointĂ© du doigt cette inĂ©galitĂ© dans un rapport. Ce dernier Ă©voquait notamment les situations difficiles dans lesquelles peuvent se retrouver les parents dont les enfants se retrouvent hospitalisĂ©s. Ce rapport prĂ©conisait l’allongement du congĂ© paternitĂ© qui « serait de nature Ă  renforcer ces bĂ©nĂ©fices, Ă  sĂ©curiser la prise en charge de la mĂšre et du nouveau-nĂ© dans les premiers jours du retour au domicile ». De plus, il proposait Ă©galement de rendre la prise en charge d’une partie du congĂ© paternitĂ© obligatoire.

Qui est concerné ?

La Ministre de la SantĂ© AgnĂšs Buzyn a assurĂ© que tous les rĂ©gimes de SĂ©curitĂ© Sociale seront concernĂ©s par cet allongement. Dans le but de pouvoir assurer « une stricte Ă©quitĂ© entre les assurĂ©s« . La ministre poursuit en ajoutant que « Cette disposition contribuera Ă  la consolidation du lien entre le parent et l’enfant, mais Ă©galement Ă  l’amĂ©lioration de la santĂ© publique, dans la mesure oĂč elle permettra un meilleur accompagnement de l’enfant pendant son hospitalisation. Elle participera Ă©galement au soutien plus frĂ©quent de la mĂšre de l’enfant pendant cette pĂ©riode critique. »Â Â S’il a Ă©tĂ© votĂ©, on ne connait pas encore la durĂ©e de l’allongement du congĂ© paternitĂ©. Celui-ci devrait ĂȘtre fixĂ© par dĂ©cret. Nous en saurons donc plus en dĂ©cembre quand le texte sera dĂ©finitivement adoptĂ©.

À lire absolument