Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Pourquoi les bébés nés par césarienne ont-ils plus de risques d’être en surpoids ?

Les bébés nés par césarienne auraient plus de risques d’être obèses à leur venue au monde, mais aussi à l’âge adulte.  C’est du moins ce qu’affirme une étude réalisée par des chercheurs de l’école Harvard TH Chan School, située aux États-Unis, et publiée dans la revue médicale Jama Pediatrics le 6 septembre 2016.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques américains ont suivi pas moins de 22 068 bébés (nés de 15  271 mères) quand ils avaient 9 ans, jusqu’à 14 ans, puis à 20 ans, jusqu’à 28 ans, depuis 1996. Ils ont ensuite pris en compte leur indice de masse corporelle (IMC), le type d’accouchement que leur mère a eu pour mettre au monde son bébé (par voie naturelle ou césarienne), l’IMC de la maman avant la grossesse, si la mère était fumeuse ou non, l’âge auquel elle a accouché et le lieu de résidence. L’étude ne nous dit pas, en revanche, si les mères étaient elles aussi en surpoids, ce qui n’est pas rare aux USA. Et pourtant cette précision est importante car l’obésité et le surpoids peuvent être héréditaires mais aussi liés à des habitudes de vie (sédentarité, déséquilibre alimentaire…). Et l’obésité maternelle peut aussi être une raison de la césarienne, mais alors le surpoids du bébé n’aurait-il pas davantage à voir avec le surpoids de sa mère ?

Accouchement par césarienne et obésité seraient liés ?

Quoi qu’il en soit, les chercheurs américains ont remarqué que les bébés nés par césarienne avaient 15% de risques en plus d’être obèses à leur naissance que les bébés nés par voie naturelle. Un risque qui peut également persister jusqu’à l’âge adulte, selon leurs constatations.

À l’inverse, les bébés nés par voie naturelle, dont la mère avait déjà subi un accouchement par césarienne, avaient 31% de chance en moins de naître en surpoids, comparé à ceux nés par césarienne après une césarienne précédente. Pour le professeur, Jorge Chavarro, agrégé de nutrition et d’épidémiologie à la Harvard Chan School et principal auteur de l’étude, l’accouchement par césarienne est nécessaire pour sauver des vies. Toutefois, elles « provoquent aussi des risques de complications connus pour la mère et pour le nouveau-né. Nos résultats montrent que le risque d’obésité chez les enfants pourrait être un autre facteur à prendre en considération », a-t-il écrit dans son rapport. C’est toujours pareil avec ces études, parfois contredites par d’autres études, le risque est souvent compris comme une certitude alors qu’il ne s’agit que d’une probabilité au sens premier du terme, c’est à dire de quelque chose qui pourrait… ne pas se produire ! Une certitude à garder à l’esprit si jamais vous devez accoucher par césarienne : l’équipe médicale sait ce qu’elle fait et si vous ne présentez pas de diabète gestationnel, de prédisposition familiale au surpoids, il y a peu de risques que votre bébé naisse en surpoids ! Et d’ailleurs, l’échographie est là pour préciser l’estimation du poids de votre bébé. Ensuite, quand bébé grandira, le surpoids est aussi avant tout une histoire d’hygiène de vie, il n’y a pas de fatalité ! Quoi qu’en disent les études les plus savantes !


 

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire