Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Autisme : l’âge des parents a un impact sur la survenue du handicap chez l’enfant

Une vaste étude épidémiologique, sur le lien entre l’âge parental et le risque de survenue de troubles du spectre autistique chez l’enfant, vient de publier ses résultats. Elle a été réalisée sur 6 millions d’enfants répartis sur 5 pays (Danemark, Israël, Suède, Norvège et Australie). La recherche confirme que l’âge auquel on conçoit un enfant est important, comme nous l’apprend le site Molecular Psychiatry.

L’autisme est aussi lié à l’âge des parents

L’âge de la maman ou du papa a une forte incidence sur cet handicap. Cette étude épidémiologique montre que plus l’âge des parents est élevé, plus le risque est grand.
Alors, même si l’immense majorité des enfants issus d’un couple vieillissant ne développeront pas ce trouble, le risque est présent. En effet, un enfant, dont le père a plus de 50 ans, a 70% de risques en plus de développer ce trouble que si son père à la vingtaine. Ce danger s’avère également majoré quand la maman est très jeune. Tandis que si la mère a plus de 40 ans, le risque est réduit à 15%. Enfin, si elle a la vingtaine, le danger ne concerne qu’un enfant sur mille.

La différence d’âge des parents est importante

Cette étude nous apprend aussi une dernière information sur le développement du handicap. Plus la différence d’âge entre le papa et la maman est grand, plus le risque augmente. En effet, si la mère a 40 ans et son mari 60, le risque est très élevé.
Pour le moment, les chercheurs n’ont pas encore trouvé les causes de ce constat. Mais de futures recherches vont commencer afin de mieux comprendre cette relation.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire