En train de lire
Ariane Brodier raconte les complications liées à la péridurale durant son accouchement

Ariane Brodier raconte les complications liées à la péridurale durant son accouchement

Maman depuis maintenant une semaine, la jeune actrice française Ariane Brodier, revient sur son accouchement et révèle les quelques complications dû à la péridurale.

« L’anesthésie ne fonctionne pas. »

Après avoir surmonté plusieurs fausses couches, Ariane Brodier et son compagnon le rugbyman Fulgence Ouedraogo, on accueilli leur premier enfant. Le 21 janvier 2018 naît le petit bébé mais ce n’est pas sans complication qu’à eu lieu l’accouchement. La maman de 38 ans explique sur son blog « 9 moi » que sa péridurale a compliqué les choses : « Je peux avoir la péri. Cool, je vais pouvoir me reposer. Sauf que mon corps n’a pas voulu de cette péri elle n’a pas fonctionné, ils m’ont injecté 3 fois puis l’anes­thé­siste m’a dit ‘Il faut la reposer, elle est mal posée, ça ne fonctionne pas…’ […] Le produit me rendait K.O. et j’avais du mal à ouvrir les yeux. Comment je vais pouvoir voir mon fils ? Je vais tout louper… ».

Finalement l’accouchement se termine bien

L’accouchement s’est finalement bien passé. Ariane Brodier raconte qu’il a duré 21h mais qu’elle a pu compter sur le soutien de son « amoureux ». Ce dernier est tout aussi heureux de devenir papa. Sur son compte Instagram, le sportif a publié une photo de sa petite famille qui est désormais passée de 2 à 3.

 


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire