Elle accouche dans une forêt occupée par des ours !

En voilà un accouchement des plus insolites… et des plus dangereux ! Alors qu’Aleksandra Matrosova, une future maman russe de 26 ans se promenait en forêt avec sa famille, elle a ressenti de violentes contractions. La jeune femme n’a pas eu d’autre choix que de donner naissance à son bébé en plein milieu d’une forêt. Déjà que ce n’est pas banal, mais sachez également que cette forêt était occupée… par des ours !

À la base, ça devait être une partie de pêche en famille dans la forêt sibérienne. Mais il semblerait que le bébé dans le ventre d’Aleksandra Matrosova souhaitait lui aussi en faire partie ! Dans la République de Sakha, située dans le nord-est de la Sibérie (Russie), Aleksandra Matrosova, enceinte de 40 semaines, est sur le point de donner la vie à sa petite fille. Son mari ainsi que la sœur de celui-ci l’aident à rejoindre la voiture, afin de l’emmener à l’hôpital. Mais la voiture n’a manifestement pas souhaité coopérer. Impossible de la faire démarrer.

Des ours dans la forêt sibérienne

La famille comprend alors qu’Aleksandra Matrosova va devoir mettre au monde le bébé ici. Le futur papa appelle immédiatement les secours, leur décrivant la situation. Mais les secouristes ne rassurent pas vraiment les futurs parents…. En effet, ils leur apprennent que cette forêt est remplie d’ours. Pire encore : en cette saison, ils sont en période de reproduction et ainsi, bien plus dangereux qu’à leur habitude. Heureusement, l’hôpital contacté n’était qu’à quelques pas, et les secouristes ont pu venir à pied. Interviewé par l’agence de presse RIA Novosti, un secouriste a décrit la situation, peu rassurante : « Les empreintes des ours étaient partout, nous avons dû tirer des coups de feu et faire du bruit pendant deux heures pour être sûrs qu’ils ne s’approcheraient pas ».

Plus de peur que de mal

Une fois les secours sur place, Aleksandra Matrosova avait déjà donné naissance à sa fille. La mère et sa petite fille ont été très vite transportées à l’hôpital, compte tenu des conditions défavorables dans lesquelles elle a mis au monde son enfant. Tatiana Struchkova, directrice de l’hôpital, a d’ailleurs déclaré : « La jeune femme aurait pu mourir d’une hémorragie, et l’enfant aurait pu elle aussi décéder si le cordon ombilical avait été mal coupé ».  Mais plus de peur que de mal pour cette famille : Aleksandra Matrosova et sa petite puce sont en parfaite santé !

Voir Aussi

Attention les amies, aller se promener en forêt tandis que le terme de la grossesse approche peut être dangereux… même s’il n’y a pas d’ours. En effet, en forêt, il peut y avoir des rochers, des branches et une chute peut vite arriver. Et si en plus le réseau fait le capricieux dans les parages, il sera bien difficile d’appeler les secours. Prudence donc…

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire