Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » A quel âge introduire le gluten dans l’alimentation de bĂ©bé ?

A quel âge introduire le gluten dans l’alimentation de bébé ?

Des études récentes ont amené la Société Européenne de Gastroentérologie Pédiatrique Hépatologie et Nutrition (ESPGHAN) à revoir ses recommandations concernant l’introduction du gluten chez les bébés. Le but, c’est de limiter les risques pour bébé de développer une intolérance au gluten pendant les premières années de vie. Les explications du Pr Patrick Tounian, pédiatre et nutritionniste.

Qu’est-ce que le gluten ?

Le gluten n’a jamais Ă©tĂ© aussi mal aimĂ©, Ă  tel point que des lignes entières de produits sans gluten se vendent dĂ©sormais dans les grandes surfaces, parfois mĂŞme en marques consommateurs, un marqueur de tendance forte. Mais qu’est-ce que le gluten ? Le gluten est un mĂ©lange de protĂ©ines combinĂ© avec de l’amidon dans l’endosperme de la plupart des cĂ©rĂ©ales (seigle, avoine, blĂ©, orge, kamut, Ă©peautre…). Il est surtout très prĂ©sent dans le blĂ© (80% des protĂ©ines du blĂ© sont du gluten). Puis le seigle et l’orge, suivis par le maĂŻs, en sont Ă©galement riches. Mais il y a gluten et gluten ! En effet, le gluten se divise en deux groupes, les prolamines (Ă  la source de la maladie coeliaque et de l’intolĂ©rance au gluten) et les glutĂ©nines. « Le gluten est considĂ©rĂ© contre un allergène majeur aujourd’hui, reconnaĂ®t le Pr Patrick Tounian, pĂ©diatre et nutritionniste. Selon les nouvelles recommandations de la SociĂ©tĂ© EuropĂ©enne de GastroentĂ©rologie PĂ©diatrique HĂ©patologie et Nutrition (ESPGHAN), il faudrait l’introduire entre 4 et 12 mois et non plus entre 4 et 7 mois comme il Ă©tait recommandĂ© jusqu’ici. » Et le spĂ©cialiste de rappeler que plus on introduit tard un aliment rĂ©putĂ© allergène, plus on risque de dĂ©velopper chez l’enfant une intolĂ©rance ou une allergie. « IdĂ©alement, il faudrait introduire le gluten vers 6 mois, mais le faire très progressivement », conseille le pĂ©diatre.

Le bon rythme d’introduction

« 30% de la population totale aurait une prédisposition génétique à la maladie cœliaque et environ 1% en développerait les symptômes », souligne le Pr Tounian. Selon le spécialiste, il faut donc introduire le gluten progressivement et pour cela, les céréales infantiles sont faciles d’utilisation : il suffit d’ajouter progressivement 1,2 g par jour de céréales infantiles dans un biberon de lait infantile entre 6 et 7 mois, puis puis 1,2g de céréales infantiles dans un biberon et une autre source de gluten par jour (pâtes alimentaires ou semoule dans un petit plat bébé par exemple) entre 7 et 8 mois, puis 5 g de céréales infantiles dans un biberon et une autre source de gluten dans les repas de bébés (pâtes, semoule…). Et pour les bébés allaités ? « Il faut aussi faire cette introduction pas trop tard, à partir de 6 mois, au même rythme que les bébés nourris au lait infantile, en mélangeant les céréales infantiles à une compote de fruits, à une purée de légumes, à un potage », conclut notre expert.

Quels sont les symptômes d’une intolérance au gluten ?

Les premières semaines pendant lesquelles vous allez introduire le gluten dans l’alimentation de votre bébé exigent un peu de vigilance. Si bébé, quelques semaines après son premier contact avec ces protéines, commencent à souffrir de diarrhées, devient grognon, pleure, refuse la nourriture et perd du poids, attention. Ce sont les symptômes de la maladie coeliaque qui peut toucher les bébés entre 6 mois et 2 ans. Si vous constatez des troubles suite à l’introduction des céréales, consultez vite votre pédiatre, votre bébé est peut-être prédisposé génétiquement à ne pas supporter le gluten. Il faudra alors reconsidérer le régime de bébé, avec l’aide du professionnel de santé.

À lire absolument

Laisser un commentaire