Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Mon bĂ©bĂ© a le crĂąne aplati : est-ce dĂ©finitif ?

Mon bébé a le crùne aplati : est-ce définitif ?

De plus en plus de nourrissons, entre 2 et 4 mois, prĂ©sentent une dĂ©formation de l’arriĂšre du crĂąne, consĂ©quence du couchage sur le dos, prĂ©conisĂ© pour Ă©viter la mort subite du nourrisson. Faut-il attendre que ça passe tout seul ou rĂ©agir ? Et comment ?

Le couchage sur le dos limite le risque de mort subite du nourrisson, c’est prouvé : depuis que cette position est prĂ©conisĂ©e pour le couchage des nouveau-nĂ©s, la mort subite du nourrisson a reculĂ© de 75%. Mais il semble que cette position augmente en revanche le risque de cranioplagie ou de brachyplagie. Un bĂ©bĂ© sur cinq prĂ©senterait ce type de dĂ©formation de la boĂźte crĂąnienne. Or c’est loin d’ĂȘtre bĂ©nin, car dans les cas les plus sĂ©rieux, on constate des retards neuro-moteurs, dont certains ne seront identifiĂ©s qu’à l’ñge des apprentissages scolaires. Dans les cas de dĂ©formations plus lĂ©gĂšres, les sĂ©quelles seront surtout esthĂ©tiques et exposeront l’enfant au florilĂšge d’imbĂ©cilitĂ©s que les enfants peuvent utiliser Ă  l’ñge bĂȘte quand il s’agit de stigmatiser la diffĂ©rence. Alors que faire ?

 

Consulter rapidement

Surtout ne pas se laisser dire que cela passera tout seul. Consulter trĂšs vite un pĂ©diatre sensibilisĂ© Ă  la question (ou prendre un second avis si le praticien semble prendre la dĂ©formation Ă  la lĂ©gĂšre). Le mĂ©decin pourra expliquer comment positionner bĂ©bĂ© pour corriger au maximum la dĂ©formation et Ă©viter que cela ne s’aggrave. Dans les cas modĂ©rĂ© Ă  sĂ©rieux, la kinĂ©sithĂ©rapie peut ĂȘtre prescrite pour que les choses rentrent dans l’ordre au plus tard vers l’ñge de 6 mois.

L’orthĂšse crĂąnienne : mĂ©thode peu convaincante ?

Si ce n’est pas le cas, il existe une solution « orthopĂ©dique » depuis quelques annĂ©es : l’orthĂšse crĂąnienne. Il s’agit d’un casque en plastique rigide, qui doit ĂȘtre portĂ© 23 heures sur 24 pendant 6 Ă  12 mois. Cette mĂ©thode a fait l’objet d’une Ă©tude*, par des chercheurs nĂ©erlandais, auprĂšs de 84 enfants ĂągĂ©s de 5-6 mois et atteints d’une dĂ©formation du crĂąne modĂ©rĂ©e Ă  sĂ©vĂšre. La dĂ©formation du crĂąne a Ă©tĂ© Ă©valuĂ©e par des mesures standardisĂ©es. La moitiĂ© d’entre eux devait porter le casque pendant 6 mois et pour l’autre moitiĂ© l’évolution naturelle Ă©tait respectĂ©e. A l’ñge de 2 ans, les rĂ©sultats mĂ©triques montrent une rĂ©elle amĂ©lioration dans les deux groupes, avec et sans casque. Sur un enfant sur quatre seulement les chercheurs ont constatĂ© une correction complĂšte. L’étude a aussi dĂ©montrĂ© que le port du casque n’avait pas eu d’incidence nĂ©gative sur la qualitĂ© de vie, le sommeil et le dĂ©veloppement moteur. En revanche, les rĂ©sultats « semblent peu convaincants » selon les chercheurs, surtout en tenant compte du coĂ»t du traitement (Ă©valuĂ© Ă  1401€), ce qui a amenĂ© l’équipe Ă  conclure que le port d’une orthĂšse crĂąnienne n’était pas la solution Ă  prĂ©coniser d’office pour les dĂ©formations de type modĂ©rĂ©es Ă  sĂ©vĂšres.


 

Quelle prévention dÚs la naissance ?

La meilleure solution consiste sans doute Ă  agir en prĂ©vention dĂšs la naissance, en achetant un petit accessoire anti-tĂȘte plate dans un magasin de puĂ©riculture qui permet d’éviter une trop grande pression sur les os de la boĂźte crĂąnienne en position allongĂ©e. Et Ă  consulter rapidement un pĂ©diatre et un kinĂ©sithĂ©rapeute ou kinĂ©sithĂ©rapeute ostĂ©opathe dĂšs qu’apparait une lĂ©gĂšre dĂ©formation.

 

*Sources Journal International de MĂ©decine/Dr Roselyne PĂ©luchon


À lire absolument