Attention à la nouvelle épidémie de rougeole qui touche la France !

La couverture vaccinale n’est plus suffisante pour protéger la population de la rougeole. Conséquence : les épidémies resurgissent. Et selon le ministère de la Santé, les nouvelles ne sont pas bonnes : l’épidémie qui sévit actuellement en Nouvelle Aquitaine s’est étendue à près de 59 autres départements. On compte plus de 900 hospitalisations depuis seulement quelques mois. Enceinte que risque-t-on ? Et bébé ? Quelles sont les précautions que l’on doit prendre ? Neuf Mois fait le point.

La rougeole qu’est ce que c’est ?

La rougeole est une maladie virale très contagieuse. En comparaison, la grippe est une petite joueuse ! On estime que le virus touche 90% de l’entourage d’un malade c’est dire ! La rougeole se caractérise par de la fièvre, une conjonctivite, de la toux et une éruption cutanée caractéristique qui s’étend sur tout le corps. Dans la plupart des cas, la rougeole se guérit spontanément en quelques jours mais parfois elle peut donner lieu à des complications respiratoires et neurologiques graves notamment chez les enfants de moins de 5 ans et les adultes de plus de 20 ans.

Voir Aussi

Enceinte, quels sont les risques ?

Enceinte, il n’y a pas de risque de malformations fœtales si on attrape la rougeole mais il existe un risque accru de faire une fausse couche ou d’accoucher prématurément. De plus, la rougeole peut provoquer des complications respiratoires importantes chez les femmes enceintes, il est donc important d’éviter d’attraper le virus pendant la grossesse. Attention, le virus de la rougeole est un vaccin vivant atténué, il est déconseillé de se faire vacciner quand on est enceinte, il est donc intéressant de vérifier ses vaccins dès le projet parental. L’entourage également doit également faire très attention : les personnes nées après 1980 doivent vérifier que leurs vaccinations sont à jour afin de protéger la future maman et le jeune enfant de moins d’un an.

Bébé et la rougeole : que faire ?

Si bébé est infecté pendant les premiers jours qui suivent l’accouchement, on parle de rougeole périnatale. Il s’agit d’une rougeole liée à l’infection maternelle qui peut être très grave et qui peut mettre la vie de l’enfant en danger. Les rougeoles se déclarant plus tard entre le 14eme et le 30eme jour sont semble-t- il moins dangereuses pour le nouveau né. Avant 5 ans le risque de complications reste néanmoins important, la vaccination est donc primordiale. Depuis le 1 er janvier 2018, la vaccination contre la rougeole est devenue obligatoire. Cette mesure va permettre d’obtenir une couverture vaccinale suffisante pour protéger toute la population. Le vaccin s’effectue en deux fois, une première dose à l’âge de 12 mois et une seconde entre 16 et 18 mois.


En cas d’infection, des gestes simples peuvent éviter de contaminer l’entourage. Il faut porter un masque pour éviter les projections contaminantes, se laver régulièrement les mains, aérer les pièces de la maison et éviter les contacts directs avec les proches pendant le temps de la maladie.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire