Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Les PrĂ©noms Tendance » Le top des prĂ©noms garçon pour 2013

Le top des prénoms garçon pour 2013

BĂ©bĂ© arrive et il se pourrait bien que ce soit un garçon ! ProblĂšme : vous manquez d’idĂ©es pour ce petit bonhomme qui va naĂźtre. Il n’est pas toujours facile de trouver le prĂ©nom idĂ©al pour son enfant. Entre les dĂ©saccords avec le papa et la famille qui s’en mĂȘle, faire un choix peut se transformer en un vĂ©ritable casse-tĂȘte. Pour vous aider Ă  y voir plus clair, Neufmois.fr a sĂ©lectionnĂ© pour vous les 10 prĂ©noms les plus tendance de cette annĂ©e 2013. Vous n’avez plus qu’à choisir…

Thomas

NumĂ©ro 1 de ce classement 2013, ce prĂ©nom d’origine anglaise signifie « jumeau » en aramĂ©en. Thomas est un ĂȘtre rĂ©servĂ© et souvent mystĂ©rieux avec son entourage. Il rĂ©flĂ©chit beaucoup avant d’agir et intĂ©riorise ses Ă©motions. C’est aussi un petit garçon trĂšs possessif. On fĂȘte les Thomas le 28 janvier.

 

Lucas

VoilĂ  un prĂ©nom parfait pour rĂ©concilier les fans de la sĂ©rie amĂ©ricaine Les FrĂšres Scott avec ceux de la saga Star Wars. PrĂ©nom d’origine espagnole, Lucas signifie « lumiĂšre » en latin. Les petits Lucas sont des ĂȘtres introvertis et secrets qui prĂ©fĂšrent ĂȘtre seuls que mal accompagnĂ©s. Tendres et affectueux, ils aiment la tranquillitĂ© et la simplicitĂ©. On les cĂ©lĂšbre le 18 octobre.

 

Théo

ThĂ©o signifie « Dieu » en grec. IdĂ©al pour tous les parents gaga qui comptent bien vouer un culte Ă  leur petit bonhomme. Les ThĂ©o sont des garçons sympathiques et chaleureux, trĂšs soucieux de leur apparence. D’un naturel timide, ils peuvent parfois se montrer colĂ©riques ou arrogants pour masquer leur manque de confiance en eux. On les fĂȘte le 9 novembre.

 

Hugo

PrĂ©nom d’origine espagnole, Hugo renvoie Ă  l’esprit, Ă  l’intelligence. Les Hugo sont des hommes agrĂ©ables, sympathiques et charmeurs. Souvent exigeants, parfois mĂȘme un peu trop perfectionnistes, les Hugo sont des ĂȘtres romantiques qui rĂȘvent d’osmose et de partage. Leur fĂȘte est le 1er avril.

À lire absolument

Laisser un commentaire