Le toucher, le premier sens de bébé à se développer in utero

toucher-premier-sens-bébé-neuf-mois

Qu’éprouve-t-il quand on parvient à attraper durant une seconde son pied ou quand on pose notre main à l’endroit où il donne des coups de pied ? Toutes les futures mamans se posent ces questions pendant la grossesse. Marie-Claire Busnel, éthologue, nous explique les mystères de la vie utérine au travers du sens du toucher de bébé.

Peu avant la huitième semaine, bébé va ressentir les premières informations tactiles grâce à son sens du toucher. Bébé ne mesure que deux centimètres et flotte dans le liquide amniotique qui l’amène, petit à petit, à « accoster » en douceur contre les parois de l’utérus de sa maman. Ces effleurements sont autant d’informations tactiles que reçoit sa peau et qui permettent à des connexions nerveuses de se mettre en place. Toutes les zones de son corps : lèvres, contour des yeux, paumes des mains, plantes des pieds, organes génitaux sont concernés mais les informations sont encore confuses. Plus ses fibres nerveuses vont se multiplier, plus le ressenti sera performant. Pression, température, les capteurs tactiles précisent leur action sur l’ensemble de la peau de bébé. Mais bébé ressent-il de la douleur à ce stade ? Pour l’instant, nul ne le sait …

Premiers gestes

En revanche, au fur et à mesure que les sensations deviennent plus précises, la réaction musculaire s’affirme : bébé bouge sa main, commence à toucher son visage au niveau de la bouche. Dès la neuvième semaine, ses mouvements deviennent plus vigoureux et plus rapides.

A douze semaines, au moment de la première échographie, on peut voir le bras de bébé bouger.

Dès la seizième semaine, sentir ses premiers coups de pieds, percevoir ses galipettes. A l’échographie, on peut le surprendre en train de bailler, de s’étirer, de sucer son pouce, de faire des galipettes. Ou encore en train de jouer avec son cordon ombilical.

Premiers contacts

Un petit jeu à tenter pour initier un dialogue sensoriel entre bébé et vous dès le 5e mois : attrapez votre ventre à pleine mains, puis, d’une pression d’un doigt, l’un après l’autre, effleurez votre futur bébé. Surprise ! Le fœtus semble rechercher le contact, aller à la rencontre des doigts de sa maman ou de son papa. Un vrai moment magique !

Et la douleur ?

A quel stade bébé peut-il faire le tri entre une sensation et une sensation douloureuse. Pendant longtemps, on a pensé que la douleur n’apparaissait qu’avec la vie aérienne. Parfois même que les nouveau-nés ne ressentaient pas la douleur. Une opinion qui ne tient pas la route et qui n’a plus cours aujourd’hui où, dans les services de néonatalogie, le personnel est très attentif à tout ce qui peut être source de douleur pour les tout-petits.

Mais à quel stade de la croissance utérine, bébé ressent-il la douleur ? Selon une étude britannique publiée dans Current Biology en septembre 2011, le fœtus saurait différencier une stimulation douloureuse d’une simple stimulation tactile à partir de 35 semaines de gestation. Voire même, de manière plus ponctuelle, dès 32 semaines. Cette aptitude serait même déjà active ponctuellement dès 32 semaines de gestation.

Pour s’en convaincre, les chercheurs ont analysé les réactions de bébés nés à terme et de bébés prématurés de 28 à 36 semaines de grossesse, au cours de deux stimulations tactiles, l’une douloureuse, l’autre pas. Pendant qu’ils effectuaient ces stimulations, ils observaient aussi les réactions neuronales des bébés. Il en ressort que les bébés prématurés ne semblent pas faire de différence entre les stimulations douloureuses et les non douloureuses, sauf dans 33% des cas où les chercheurs ont relevé un signal neuronal spécifique, différent de celui provoqué par la stimulation non douloureuse, et semblable à celui qui s’installe chez les bébés nés à terme en cas de stimulation douloureuse. Selon les conclusions des chercheurs, la sensibilité serait effective vers 35 semaines de gestation.

Le miracle du peau à peau

Plus la grossesse avance (et donc plus bébé grandit et grossit), plus l’activité de bébé s’inscrit à contrario de celle de sa maman. En effet, quand vous êtes allongée, tranquille, c’est à ce moment-là que bébé fait la java.


Quand vous courrez partout, bougez, courrez, il se tient à carreau. C’est tout simple à comprendre : lorsque vous êtes au repos, l’utérus est souple, se distend facilement, ce qui permet à bébé à disposer de davantage de place pour ses galipettes. Et plus le terme approche, moins bébé bouge. Même pendant les plages de repos de sa maman : la place lui manque et bientôt, il va se mouvoir vers la sortie de l’utérus pour naître. Et le premier contact avec bébé sublimera ce sens magique qu’est le toucher.

Usez et abusez du peau à peau, caressez ses joues douces, massez son petit corps au moment de la toilette. Le toucher, c’est le meilleur moyen de communication avec bébé. A associer au regard et à la voix, dès la naissance.

Source :

Amazon

Current Biology

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire