La césarienne extrapéritonéale : une nouvelle technique prometteuse ?

césarienne extrapéritonéale-neuf mois

La maman peut parfois vivre très difficilement la césarienne. Pourtant de nombreux progrès ont été réalisés dans ce domaine. Une nouvelle technique, la césarienne extrapéritonéale permet notamment de rendre la césarienne moins invasive. Par ailleurs, elle permet de diminuer les complications d’un tel accouchement. Le docteur Luka Velemir a mis au point avec son équipe une méthode de prise en charge bienveillante dont la césarienne extrapéritonéale est un des piliers, il nous explique en quoi consiste ce type de césarienne et quels en sont les avantages.

Qu’est-ce que la césarienne extrapéritonéale ?

La césarienne extrapéritonéale est une technique qui permet à la patiente de faire naître son(ses) enfant(s) par une incision réalisée au niveau du bas ventre puis de l’utérus sans pour autant ouvrir le péritoine, membrane contenant les intestins, les ovaires, et les ¾ de l’utérus.

Quelle est la différence entre ce type de césarienne et la césarienne dite « classique » ?

La césarienne extrapéritonéale diffère de la césarienne classique principalement par l’absence d’ouverture du péritoine, membrane contenant les intestins, les ovaires, et les ¾ de l’utérus. Le sens de l’incision de l’aponévrose des grands droits (la membrane solide qui recouvre les muscles de l’abdomen) peut aussi être différente entre les deux approches.

Quels sont les avantages de la césarienne extrapéritonéale pour la future maman ?

On peut résumer en disant que cette technique fait moins mal et offre une plus grande autonomie aux patientes pour récupérer après leur césarienne et s’occuper de leur bébé. Ainsi, une étude randomisée parue en 2013 ayant comparé 27 patientes ayant une césarienne extrapéritonéale à 27 patientes ayant une  césarienne « classique » a démontré que les patientes qui avaient vécu la première technique présentaient moins de nausées pendant la césarienne, avaient moins de douleurs et consommaient moins de calmants dans les suites opératoires.

Pourquoi utilise t-on si peu ce type de césarienne ?

Les obstétriciens utilisent peu ce type de césarienne car elle est encore largement méconnue. Et quand elle fait l’objet de présentations aux congrès médicaux elle semble trop complexe à apprendre. Ce qui rebute un grand nombre de médecins.


Comment forme t-on les médecins à la césarienne extrapéritonéale ?

Cette technique se destine à des obstétriciens ayant eu une formation chirurgicale et requiert un apprentissage propre. On recommande fortement le compagnonnage. Au moins sur les premiers cas, afin de bien identifier l’anatomie et les principes de cette intervention. Notre équipe de 7 chirurgiens obstétriciens l’enseigne actuellement en France. Ils cumulent une expérience sur plus de 3000 césariennes extrapéritonéales. Notre équipe est ouverte à la formation de tout collègue qualifié qui en ferait la demande.

Où les futures mères peuvent-elles trouver des informations supplémentaires sur cette technique/les médecins ou hôpitaux la pratiquant ?

Sur le site cesarienneextraperitoneale.fr

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire