Accoucher à domicile est une pratique plus courante à l’étranger

L’accouchement à domicile recommence à peine à faire son apparition en France. Le manque d’information et la réprobation du corps médical peuvent freiner les ardeurs de certaines futures mères. Ce n’est pourtant pas le cas partout dans le monde.

Le choix de l’accouchement à domicile pour les futures mères des autres pays

Dans la plupart des pays d’Europe, les femmes préfèrent donner vie à leur enfant dans les hôpitaux. Certes, les méthodes varient, mais le lieu pas vraiment. Le fait d’accoucher à l’hôpital rassure beaucoup les nouvelles mères. Toutefois, pour le deuxième accouchement, n’étant pas toujours satisfaites de leur première expérience à l’hôpital, certaines optent pour l’accouchement à domicile. C’est le cas en Angleterre. En général, le fait de ne pas accoucher dans un centre hospitalier donne l’image d’une pratique révolue, voire trop ancestrale. Car si on n’est pas au courant des normes à respecter, il est facile de croire que l’accouchement à domicile se fait dans des conditions déplorables ou précaires. Ceci est pourtant rarement le cas. Par exemple, aux Pays-Bas, 30 % des femmes choisissent d’accoucher chez elles. Elles prennent le temps de tout préparer et ont recours à une sage-femme ou un médecin, qui est présent le jour venu.


Des chiffres rassurant sur les accouchements à domicile

Dans les pays tels que le Canada, certains états aux Etats-Unis, la Grande Bretagne et l’Australie, où l’accouchement à domicile est le plus souvent pratiqué, il y a très peu de complications suite à l’accouchement. Les bébés sont en bonne santé et les mamans récupèrent très bien de l’effort. Certes, les risques de complications sont bien présents et les précautions doivent être prises, mais les femmes demandent d’abord conseil à leur médecin. Si le bébé se présente bien, que la mère pourra donner naissance sans assistance médicale, elle a le feu vert pour accoucher à son domicile, sous la supervision d’une sage-femme ou d’un médecin. Bien que le fait d’accoucher à domicile recommence à faire surface, il n’est pas encore très répandu. Les mères qui accouchent pour la première fois sont peu nombreuses à faire confiance à cette méthode. Ce sont plutôt celles qui sont déjà mamans qui préfèrent rester chez elles pour le deuxième accouchement.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire