Accouchement à domicile : quelques conseils avant de vous lancer

En France, l’accouchement à domicile concerne 1% des femmes. Pourtant, face à la peur de la surmédicalisation et au stress lié à l’ambiance de l’hôpital, nombreuses sont celles qui en rêvent. Avant de vous lancer dans cette grande aventure, faites le point sur les précautions à prendre avec Neuf Mois.

Choisir la bonne sage-femme

En France, peu de gynécologues pratiquent l’accouchement à domicile (AAD), contrairement aux sages-femmes qui sont beaucoup plus nombreuses. Si accoucher à la maison vous intéresse vraiment, il va falloir prendre rendez-vous avec une sage-femme spécialisée dès le début de votre grossesse et bâtir avec elle une relation de confiance. Le bon côté des choses, c’est que le jour J, vous vivrez ce moment en toute complicité avec celle que vous avez choisi dès le départ.

Pas de grossesse à risque

L’accouchement à domicile est réservé aux femmes qui présentent une grossesse normale, dite « physiologique ». Si la naissance comporte des risques (siège, naissances multiples, diabète, placenta praevia) vous pouvez oublier l’accouchement à la maison.

Adieu chirurgie

Les sages-femmes ne peuvent pas pratiquer d’actes chirurgicaux. Si vous décidez d’accoucher à domicile, vous allez donc devoir dire adieu à la péridurale ou à la césarienne. En revanche, celle-ci est habilitée à venir chez vous avec un appareil de monitoring, des produits de perfusion et un kit de réanimation pour maman et bébé en cas de complication.

Préparation matérielle


Bien entendu, un accouchement à domicile demande beaucoup de préparation. Avant toute chose, posez-vous les bonnes questions : qui va garder les enfants le jour J ? Comment aménager ma chambre et protéger le lit ? Comment joindre la sage-femme si le travail commence au milieu de la nuit ? Il va aussi falloir faire une liste de tout ce dont vous avez besoin, comme les serviettes, compresses, bassines…

Et si je change d’avis ?

Vous avez tout à fait le droit de changer d’avis au dernier moment et de vous rendre dans une maternité. Pour cela vous allez devoir constituer un dossier de maternité classique en cas de changement, choisir une clinique de votre choix et vous rendre aux rendez-vous organisés par l’anesthésiste. N’oubliez pas que comme tous les accouchements, celui à domicile comporte des risques (césarienne, hémorragie, présentation de bébé par le siège) alors prévoyez un moyen de transport en urgence comme une ambulance.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire